Améliorer son anglais facilement (en + de 11 trucs)

Comment améliorer son anglais ? Que ce soit pour augmenter ses chances de trouver du travail, voyager ou regarder des films et séries en VO, bien parler anglais est devenu incontournable. La langue de Shakespeare est la plus utilisée et commune à travers le monde pour communiquer et il est donc difficile de s’en passer.

Pourtant, il suffit d’avoir fait l’impasse sur les cours d’anglais au collège et très vite, on est dépassé par cette langue pourtant pas si compliquée. On vous donne nos meilleurs conseils pour apprendre l’anglais facilement.

Pourquoi améliorer son anglais ?

anglais

L’anglais est la troisième langue la plus parlée au monde en terme de locuteurs. Même si vous voyagez dans un pays non anglophone, vous pourrez aisément trouver un moyen de communiquer en anglais.

Très vite, vous vous rendrez compte que l’anglais n’est pas uniquement une liste de verbes irréguliers à apprendre par coeur mais une langue riche et utile au quotidien.

Pour un francophone, l’apprentissage de l’anglais est moins facile que celui d’une langue latine comme l’espagnol et l’italien, qui ont une racine commune et dont on peut plus facilement comprendre le sens avec certains mots similaires.

L’anglais est une langue germanique et indo-européenne, même si sa syntaxe et les règles grammaticales sont moins complexes que le français, ce qui compense !

En s’imposant en tant que langue internationale, l’anglais parlé et écrit devient important dans le monde des affaires mais aussi au quotidien. Qu’importe le job, secrétaire, commercial etc. on peut rapidement être amené à rencontrer des personnes étrangères.

Cette langue véhiculaire est souvent mise en avant lors d’un entretien d’embauche et il est important de mettre que l’on maîtrise l’anglais sur son CV. Pour de nombreuses professions, le test TOEIC ou le TOEFL en ayant eu de bons résultats sont requis.

En plus de l’anglais courant, maîtriser l’anglais professionnel comme l’anglais juridique peut donc être une réelle nécessité.

Il est vrai que la première langue apprise (autre que la langue maternelle) est la plus difficile à acquérir. Les suivantes amèneront moins de difficultés car les mécanismes de l’apprentissage seront acquis.

Ainsi, une personne maîtrisant déjà au moins deux langues aura certainement plus de facilité à apprendre une troisième langue (pour peu que la structure soit proche) en devenant polyglotte !

Si l’anglais est la première langue que vous allez apprendre de manière volontaire, il faut donc entraîner son cerveau à apprendre l’anglais. Pour ce faire, rien de plus important que de connaître ses forces mais aussi être conscient de ses faiblesses.

Fort heureusement, il existe tout un tas de méthodes pour améliorer son anglais facilement. Passer du globish assez simple à un anglais efficace et plus sophistiqué est accessible à tous !

Pour améliorer son anglais oral et écrit, il faut persévérer et trouver la méthode qui fonctionne, celle qui nous motive. Tout dépend donc de votre personnalité, êtes-vous plutôt voyageur ou rat de bibliothèque ?

Croiser les différents supports permet d’ancrer les apprentissages de manière pérenne. Et bien évidemment, la pratique est indispensable pour atteindre un bon niveau d’anglais et le maintenir.

Obtenir l’excellent coffret Je Me Mets à l’Anglais pour les Nuls ici.

Prendre des cours d’anglais

La méthode classique pour s’améliorer en anglais est sans conteste les cours de langues. A domicile, à l’université, en cours du soir… Beaucoup d’options s’offrent à vous, coûteuses ou pas.

Les cours particuliers permettent de se focaliser sur nos difficultés et connaître nos facilités grâce à l’accompagnement d’un professeur. On a donc accès à un cours sur mesure en fonction de nos compétences linguistiques (prononciation, orthographe, grammaire, syntaxe…).

Contrairement à ce que l’on peut penser, les cours particuliers à domicile ne sont pas destinés uniquement aux enfants et adolescents de 6ème, seconde ou ceux qui préparent le bac d’anglais. De très bons professeurs enseignent aux adultes et l’apprentissage des langues se fait à tout âge.

L’avantage des cours à la maison, c’est que vous serez dans votre environnement, plus à l’aise pour parler. Vous prendrez le temps d’améliorer votre écriture via des exercices d’anglais.

Aussi, comment apprendre l’anglais selon son propre fonctionnement ? Si on a une mémoire kinesthésique, cela passera par des cours d’anglais avec un professeur particulier, des échanges avec un natif parlant l’anglais, un voyage dans un pays anglophone…

Si on est davantage auditif, les chansons, séries, livres audios et autres podcasts feront l’affaire.

Avec une mémoire visuelle, on améliorera son anglais facilement en lisant des articles en anglais, des livres en anglais, des forums en anglais, les sous-titres anglais de notre série préférée. Nous développerons plus loin.



Apprendre l’anglais à la maison

Si aller sur le terrain est la meilleure façon d’apprendre une langue rapidement, nous n’avons pas tous cette possibilité ni les moyens qui vont avec.

Pas de panique, améliorer son anglais chez soi sans partir à l’étranger c’est possible. Il sera question de simuler l’immersion. Tout deviendra prétexte à écouter, parler, raisonner en anglais.

Au quotidien, on s’attachera à écouter des musiques en anglais et les comprendre, lire les paroles, essayer de les traduire, se munir d’un dictionnaire s’il le faut.

L’objectif n’est pas de rivaliser avec Google Traduction mais d’intégrer des formulations dans la joie et la bonne humeur et en faisant quelque chose qui nous plaît. Des chansons en anglais, ce n’est pas ce qui manque, vous aurez donc le choix !

Dans le même état d’esprit, apprendre l’anglais avec des films et des séries en VOST est parfaitement dans l’ère du temps. De quoi joindre l’utile à l’agréable.

On active les sous-titres français, puis on bascule sur les sous-titre en anglais et bientôt, le fichier audio seul suffira à notre compréhension.

Ceci fonctionne encore mieux quand vous les aimez vraiment. Observez ce que les personnages disent et le contexte dans lequel ils s’expriment.

La même chose marche bien évidemment si on veut jouer aux jeux vidéos en anglais.

En plus d’enrichir son vocabulaire, d’intégrer les éléments de prononciation et d’assimiler la syntaxe générale, vous passez un bon moment devant votre écran. Que demander de mieux ?

L’autre technique intéressante est la lecture. En plus de vous cultiver, vous pourrez mémoriser l’orthographe des mots et étendre votre lexique. En lisant un livre en anglais, n’hésitez pas à vous munir d’un dictionnaire en ligne comme Linguee.

Au bout d’une dizaine de livres (pourquoi ne pas commencer par les Harry Potter ?), vous pourrez observer vos progrès et réaliser que vous n’avez plus besoin de ces outils à la même fréquence. Votre esprit de déduction fera le reste.

La lecture est bien moins rébarbative que de se plonger dans un livre de conjugaison, vous en conviendrez. Mais que lire ? Tout : des périodiques, journaux, livres pour enfant, ebooks pour se mettre au sport, des romans d’aventure, thèses…

Plus vous lirez, plus vous serez capable de comprendre un large panel de genres littéraires.

Certains livres bilingues (une page en français, l’autre en anglais) permettent d’assimiler rapidement la langue en comparant le texte dans la langue de Molière et celui en anglais en un clin d’oeil.

En appliquant ces conseils quotidiennement, vous pourrez apprendre l’anglais gratuitement ou presque et facilement.

Acheter le Grand Dictionnaire Anglais Larousse très complet ici.

Améliorer son anglais sur internet

Quand on manque de temps pour prendre des cours de langue ou lire des livres, la solution numérique est là.

Il existe d’innombrables applications et sites qui permettent de perfectionner son anglais sur internet de manière ludique et récréative.

Certaines applis sont portées sur le challenge, d’autres le divertissement avec des jeux mais toutes n’ont qu’un objectif, vous permettre d’atteindre un niveau d’anglais important, étape par étape.

La plupart des applications pour progresser en anglais ont bien compris que nous sommes tous différents. C’est pourquoi elles s’attachent à proposer des exercices stimulant le visuel et l’auditif en même temps.

L’avantage de l’application d’apprentissage de langue comme Babbel, Duolingo ou Busuu, voire la participation à un MOOC, est de pouvoir apprendre à son rythme et définir des objectifs.

En plus de s’amuser, vous pouvez sortir votre smartphone pour progresser à chaque moment libre, dans les transports en commun, en salle d’attente ou tout seul dans votre lit.

Pour débutant et confirmé, vous pouvez évaluer votre niveau facilement via des exercices d’anglais en ligne.

De manière plus informelle, regarder des vidéos Youtube anglophones ou sur une autre plateforme améliore grandement la compréhension orale.

En mixant toutes ces méthodes quotidiennement, il est possible d’acquérir un niveau B2 chez soi sans partir à l’étranger, tout cela en moins d’un an et en partant de 0.

La clé reste la régularité et si possible, s’entourer de personnes anglophones ou qui ont la même volonté que vous d’apprendre l’anglais.

Le séjour linguistique

sejour linguistique

Partir dans un pays anglophone ? Rien de plus rapide et efficace pour apprendre l’anglais. Etre en immersion dans le monde anglo-saxon permet d’améliorer son anglais en peu de temps.

Si on veut partir à l’étranger pour du long terme, parler la langue locale devient une nécessité. On a plus le temps d’avoir honte de son accent, il faut se faire comprendre.

Evoluer dans un environnement anglophone permettra d’améliorer sa prononciation. Travailler son anglais devient tout de suite plus facile quand tout le monde le parle autour de nous.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous : partir en échange grâce aux études supérieures, s’offrir un séjour linguistique, trouver un stage à l’étranger, décrocher un job…

Il est très valorisant de réaliser qu’on a pu apprendre l’anglais naturellement et sans contrainte particulière. Par exemple, avec le woofing en Australie (en woofant, on est souvent obligé de s’exprimer), en partant en échange avec un correspondant au Canada pour apprendre l’anglais courant, faire du business en Angleterre pour apprendre l’anglais des affaires

Pendant les vacances, lors d’un road trip aux Etats-Unis pourquoi pas, vous aurez également l’occasion de pratiquer la langue. Et bien évidemment, un séjour linguistique à Londres au Royaume-Uni est parfait pour développer son anglais dans un cadre structuré.

Vidéo

Voici une conversation en anglais sur Youtube pour augmenter votre niveau :

Infographie améliorer son anglais