Comment arrêter sa calvitie sereinement (avec au moins 11 conseils)

Comment arrêter sa calvitie ? Il n’y a pour l’instant pas de solution ou remède miracle mais certains sont tout de même efficaces, que l’on souffre d’une calvitie naissante ou avancée.

La perte de cheveux trop visible ne devrait pas être une fatalité et lutter contre la calvitie est tout à possible.

Nous vous montrons des moyens pour stopper sa progression parfois fulgurante, de manière naturelle et/ou plus artificielle selon son choix.

Notre vidéo en rapport avec le sujet :

Définition de la calvitie

La calvitie désigne le fait d’avoir une chevelure dégarnie à certains endroits sur le crâne. Les hommes sont bien plus touchés que les femmes.

La cause hormonale est la principale raison chez la plupart des cas. On parle d’alopécie androgénétique qui est héréditaire et donc génétiquement transmise.

La testostérone produite chez l’homme et en plus petite quantité chez la femme se convertit en DHT par l’action de l’enzyme 5-alpha réductase. L’hormone dihydrotestostérone – autrement appelée androstanolone – a un rôle non négligeable dans la reproduction des êtres humains.

Malheureusement, certaines personnes ont les follicules pileux (là où le cheveu commence sa croissance) hautement sensibles à la DHT et cette dernière réduit de plus en plus la capacité de croissance des cheveux, jusqu’à ce qu’ils deviennent très fins et finissent carrément par disparaître.

La pelade, quant à elle, est une maladie vraisemblablement auto-immune et inflammatoire qui fait perdre des cheveux en plaques, ce qui crée de véritables trous inesthétiques. En plus de prendre un traitement anti-inflammatoire prescrit par un docteur, il existe d’autres solutions que nous citerons.

L’alopécie peut aussi être post-ménopausique quand une femme a une chute d’hormones femelles après 50 ans, affectant la qualité de la chevelure.

Les patients subissant une chimiothérapie subissent également une importante perte de cheveux et poils selon le type de traitement. Ils ne repousseront qu’à la fin de la thérapie.



Comment savoir si on aura la calvitie plus tard ?

calvitie

1/4 des hommes sont touchés par une calvitie précoce, c’est à dire avant l’âge de 25 ans lorsque la cause est génétique. Si c’est votre cas, il y a de fortes chances pour que les choses évoluent de mal en pis au fil des années, surtout si vous ne faites rien de spécial pour aller contre ce problème.

Contrairement à une croyance populaire, considérer la chevelure de son grand-père maternel ne suffit pas pour savoir ce qui va nous arriver. Si vous êtes un homme et que les hommes de votre famille des deux côtés sont à peu près tous touchés, vous pouvez être quasiment certain que vous en souffrirez aussi.

L’âge est aussi un facteur important. Il est rare de voir des personnes âgées mâles avec une chevelure encore très fournie.

Notez que les personnes prenant des produits dopants peuvent accélérer le processus de calvitie, puisque l’augmentation des androgènes augmente aussi la conversion en DHT.

Symptômes de la calvitie

La plupart du temps, la ligne frontale recule et on a les golfes creusés. A un niveau avancé, le vertex (sommet de la tête) est chauve avec juste des cheveux fins, rares et clairsemés.

Si les cheveux ne sont pas rasés autour du crâne, ils forment alors une couronne rappelant la tonsure de moine.

Une chute de cheveux importante peut être un début de calvitie et si cela pose problème, il convient de réagir même si on est un homme jeune ou une femme.

L’implantation varie selon les individus mais il existe une échelle de la calvitie nommée Norwood Hamilton, pour voir où l’on se situe :

Source image : clinicana.com

Traitements de la calvitie

La calvitie peut-elle s’arrêter ? Que faire ? Le meilleur traitement n’existe pas, il y en a juste des bons et plus ou moins efficaces. Notez que la liste n’est pas exhaustive mais nous vous citons les recours les plus connus.

Minoxidil

Il s’agit d’un médicament dont l’efficacité contre la calvitie est prouvée. Consultez un dermatologue qui vous conseillera pour l’achat d’une lotion avec spray vaporisateur.

Ce produit est plus efficace pour freiner la chute des cheveux – voire faire repousser une partie – chez les sujets jeunes.

Propecia

Il contient une molécule appelée finastéride, aussi efficace pour lutter contre la calvitie en freinant grandement la perte des cheveux.

Toutefois, il est important de savoir que des effets secondaires notoires sont possibles, comme la diminution de la libido – voire l’impuissance – ou encore l’augmentation des risques de dépression. Il est aussi déconseillé de suivre ce traitement lorsque l’on veut faire un enfant.

Consultez un médecin si vous êtes tout de même intéressé.

Dutastéride

Cette autre molécule inhibe la production de DHT et a donc son utilité contre la calvitie. A l’instar du finastéride, il peut aussi y avoir une incidence néfaste sur l’appétit sexuel.

Nous conseillons également de consulter un professionnel.

LLLT ou Thérapie par Laser de basse énergie

Cette luminothérapie améliorerait l’activité cellulaire, rendant donc les follicules pileux plus actifs. Aucun effet indésirable possible n’est à signaler.

Outre les salons spécialisés, un casque nommé iGrow et utilisant cette technologie a même été conçu comme on peut le voir en vidéo :

Shampoing

D’excellents shampoings sont sur le marché. Nous conseillons le shampoing Triphasic Furterer ou l’excellent Petrole Hahn Antichute vendu en lot ici.

Alimentation et calvitie

Cette dimension n’est pas à négliger. Tous les macronutriments et micronutriments naturels sont indispensables pour une bonne forme en général et certains plus que d’autres concernant la santé capillaire.

Protéines

Vous pouvez consommer toutes les sources, animales comme végétales : viandes rouges et blanches (avec la peau pour le collagène), poissons, fruits de mer, crustacés, oeufs, laitages si vous tolérez, légumineuses et oléagineux.

Ces produits contiennent aussi du fer et du zinc qui contribuent grandement à la santé des phanères (cheveux, ongles et poils).

Vitamine C

Les meilleures sources sont : le cassis, poivron cru, kiwi, fraise, goyave, orange et persil frais.

Silice

On en trouve surtout dans la prêle et l’ortie, à consommer frais (bien les laver) et éventuellement en complément alimentaire bio. Les aliments qui en sont riches sont également les pseudo-céréales et céréales complètes mais aussi les autres végétaux en général.

Vitamines B

Diversifiez votre alimentation et mangez des produits complets pour être certain de bénéficier de leurs bienfaits, en particulier la vitamine B6 et la biotine (B8).

La levure de bière est très intéressante pour se complémenter.

Ail

Ce superaliment favorise la bonne pousse des cheveux, en en mangeant mais aussi en l’appliquant.

Ecrasez une gousse d’ail pelée et mélangez-la à de l’huile d’olive vierge extra. Laissez reposer au moins 24 heures au frigo et appliquez le mélange sur votre cuir chevelu pendant 5 minutes et avant votre shampoing. A faire une fois par semaine.

Propolis

Ce produit de la ruche est un fortifiant naturel grâce à ses antioxydants puissants. Faites des cures avec la version en poudre à prendre par voie orale et appliquez aussi régulièrement de l’extrait liquide en flacon sur votre cuir chevelu.

Profolan

Ce supplément alimentaire contenant certains nutriments essentiels cités plus haut dans l’article a globalement des avis positifs.

Autres solutions contre la calvitie

Les solutions proposées maintenant vous montrent comment cacher sa calvitie mais aussi la prévenir et favoriser la pousse des cheveux.

Micro-greffe capillaire

Il s’agit d’une technique médicale esthétique offrant un excellent résultat.

En effet, il s’agit de prélever des cheveux derrière le crâne pour les greffer dans les zones dégarnies.

Les meilleurs spécialistes sont en Belgique, France, Turquie et aux Etats-Unis. Actuellement, nous considérons que c’est un des moyens les plus efficaces pour résoudre ce problème, surtout que les techniques se sont beaucoup améliorées depuis le début du siècle.

Toutefois, le coût élevé est à considérer car le prix peut parfois dépasser 10 000 euros.

Voici ce que ça peut donner :

Nous remercions aussi Diego, sympathisant du site, pour nous avoir fourni ses photos avant-après suite à sa greffe capillaire :

micro greffe capillaire

Se raser le crâne

La fameuse boule à zéro – c’est à dire tout raser – est une option, d’autant plus qu’on ne compte plus les chauves célèbres perçus comme charismatiques tels que Vin Diesel ou encore Bruce Willis.

Alors à partir de quand se raser le crâne entièrement ? Le choix vous appartient mais nous conseillons d’attendre d’avoir vraiment un visage mature, au moins à partir de 35 ans.

Coupe de cheveux pour camoufler

On peut tout à fait cacher sa calvitie un temps avec sa coiffure, du moins, quand on a juste les golfes creusées.

De préférence, il faudra choisir une coupe courte autour du crâne. On peut tenter une raie sur le côté ou une coupe césar en ramenant un peu de masse capillaire devant en haut du front.

Evitez à tout prix d’avoir du volume sur les côtés, surtout quand la calvitie est bien avancée. On évitera aussi de plaquer ses cheveux en arrière.

Notez que se faire pousser la barbe est un moyen d’attirer l’attention ailleurs, d’autant plus que c’est très à la mode.

En tout cas, ces alternatives sont mieux que porter une casquette ou un chapeau (qu’on retire à un moment ou un autre).

Perruque

Certains auront du mal avec le postiche mais un perruquier peut proposer de très belles perruques avec de vrais cheveux et les gens n’y verront que du feu.

Rendez-vous chez un spécialiste posticheur pour être certain de la qualité.

Tatouage cheveux

La micro-pigmentation du cuir chevelu peut s’avérer intéressante en noircissant votre cuir chevelu grâce à la dermopigmentation (appelée tricopigmentation ici). En seulement deux séances, le tour est joué.

Le prix total peut monter jusqu’à 3000 euros en France si l’on veut faire colorer plusieurs zones.

Naturopathie

L’approche holistique est à tenter absolument. En plus des conseils en nutrition fournis plus haut, d’autres solutions existent en parallèle pour éviter la calvitie naturellement. Du moins, grandement freiner le processus.

Huiles essentielles

Citons l’huile essentielle d’ylang ylang mais aussi de bois de santal. On peut en ajouter quelques gouttes de temps à autre dans son shampoing ou masque capillaire.

Sport

L’activité physique régulière permet d’améliorer la circulation et microcirculation sanguine, afin que les nutriments soient bien acheminés jusqu’aux follicules pileux.

Se déstresser

Le stress intense ou plus continu au quotidien peut avoir un effet très délétère sur la densité capillaire. Des méthodes comme le yoga ou la cohérence cardiaque et bien d’autres pour réduire le stress oxydatif sont tout à fait recommandées en parallèle.

Homéopathie

Les produits sont tous à prendre en 9 CH. Il faut prendre 3 granules 3x/jour jusqu’à ce que les choses s’améliorent.

Dans tous les cas, prenez Phosphoricum acidum + Thallium sulfuricum 9 CH.

Natrum muriaticum contre la calvitie frontale androgénétique.

Baryta carbonica contre la pelade.

Huile de ricin

Elle favorise la pousse mais quand le cheveux existe encore. C’est pourquoi elle entre dans le domaine de la prévention.

Mélangez-la avec de l’huile de coco vierge extra (50-50) et appliquez-la sur votre chevelure en massant bien. Laissez reposer toute une nuit avec une serviette sur la tête et faites-le régulièrement.

Vinaigre de cidre

Outre ses nombreuses vertus thérapeutiques quand on l’ingère, ce produit (à choisir bio de préférence) peut être régulièrement appliqué sur le cuir chevelu afin de favoriser la croissance capillaire.

Poudres à la kératine

Cette méthode simple et pas chère permet de densifier ses cheveux en appliquant une poudre qui va les épaissir.

On peut acheter cet étonnant produit ici.

Saw palmetto ou palmier nain

Il existe sous plusieurs formes, a des propriétés anti-DHT et peut donc tout à fait figurer dans votre arsenal.

Le wasabi

C’est incroyable mais ce serait LE nouveau traitement efficace. Sa racine (ne commencez pas à vous mettre le produit alimentaire sur le crâne) contient deux molécules qui favorisent la repousse capillaire : le 6-MSITC et l’isosaponarine. Tout ceci est encore au stade expérimental mais nous attendons des news dans le futur et plus de recul.

Infographie calvitie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *