Comment avoir son bac sans stress (en + de 14 trucs fiables)

Comment avoir son bac ? Cet examen approche à grand pas et tu commences à paniquer ou bien tu es de ceux qui prennent de l’avance ? Peu importe, c’est le moment de chercher LA solution pour l’obtenir.

Sache-le : il n’y a pas vraiment de miracle mais surtout de bonnes habitudes à prendre et quelques astuces de dernier recours pour ceux qui auraient malencontreusement comaté les 3/4 de l’année.

Au départ, on s’organise avec nos petites fiches colorées puis s’en vient un long moment de laisser-aller et enfin un réveil un peu tardif et douloureux : le bac, c’est pour bientôt.

Alors comment s’organiser pour le bac et comment réviser ? Voici nos méthodes pour avoir ce précieux diplôme. Des plus organisés (10 mois avant) aux plus désespérés (J – 15), voici nos meilleurs conseils pour le bac.

Tout au long de l’année

Aller en cours

Ceci peut paraître évident mais de nombreuses raisons poussent certains lycéens à rater les cours et manquer d’assiduité.

A moins de les remplacer par une intense séance d’apprentissage à la maison ou d’avoir de grandes facilités, c’est le meilleur moyen pour perdre le fil.

Dis-toi que c’est la dernière année et qu’il faut t’investir un maximum. Imagine la Terminale comme le sprint final de ta scolarité. Tu n’as pas fait tout ce chemin pour rien, encore un petit effort !

Y aller au talent est un risque à éviter. Si jamais tu manques d’énergie, nous te conseillons de te mettre au sport comme la musculation modérée, de manger sainement surtout si on a du poids à perdre, prendre confiance en soi et d’éventuellement freiner la consommation de certaines substances !



Ecouter en cours

cours

Il y a de très bons profs avec une bonne pédagogie. Malheureusement, tous les enseignants ne sont pas aussi passionnants. Ce serait une réelle perte de temps d’être assis pendant 2 heures sans retirer quoique ce soit de la leçon du jour. Et le temps est important, alors on écoute !

Enregistrer le cours est interdit, prends donc des notes, fais des schémas ou des croquis si tu es davantage visuel. Si vraiment le cours ne te convient pas, feuillète le manuel scolaire pendant le cours et extrait les notions importantes.

Accorde-toi des petites récompenses en fin de cours pour te motiver à garder les yeux ouverts. Ton plat préféré au dîner ou à midi fera l’affaire si c’est possible.

Le soir, évite un maximum de rester rivé sur ton smartphone qui est très chronophage. Instagram et Snapchat ne sont pas si essentiels, une partie de ton avenir se joue peut-être sur cette dernière année de lycée.

Détermine donc un temps pour les loisirs et mets ton téléphone en mode avion dès que possible. Ta fatigue va diminuer, ta concentration s’accroitre et tu seras plus à même d’écouter avec attention.

Apprendre à sélectionner des informations importantes

Savoir prendre des notes pour réussir son bac, c’est indispensable. Il est rare que l’on nous apprenne à l’école cet art Ô combien essentiel. C’est pourtant simple, on oublie les phrases et on notes les idées. Quitte à procéder par tirets listés.

Si tu recopies au mot près le discours de ton professeur, tu seras davantage concentré sur ta vitesse d’écriture que sur le propos du cours.

Si tu as les moyens et de grosses lacunes, pour éviter les cartons, engager un professeur particulier, comme nous allons voir un peu plus loin, pourrait bien faire remonter ta moyenne avant l’exam.

Certaines matières nécessitent disciplines et rigueur, au risque de perdre le fil rapidement. Il ne faut pas se laisser submerger et réagir rapidement.

Varier les supports et solliciter ses différentes mémoires ?

Ne te contente pas des cours du prof, essaie de l’enrichir pour activer ta mémoire. Tes recherches et expériences personnelles sont susceptibles d’être plus marquantes si elle font écho à ce qui est vu en classe.

Tu as la chance de vivre à l’ère du numérique, toutes sortes de supports s’offrent à toi. Des vidéos, documentaires, cours en ligne, tests de connaissances…

Certains podcasts traitent de sujets très sérieux avec humour. Peut-être seras-tu plus réceptif à ce type de format ? Sur Youtube, presque tous les sujets sont traités, tu y trouveras ton bonheur mais prends garde à ne pas te disperser !

N’hésite pas non plus à te rendre à des conférences, évènements culturels, au cinéma ou dans des expos en rapport avec la matière que tu as à travailler, que ce soit la physique, l’histoire ou le management…

Dans ta ville, il y a tout au long de l’année des évènements profitables à ton baccalauréat. Plus les informations sur un sujet proviennent de différents supports (visuels, auditifs…), plus ils feront sens par rapport à ce que tu as appris avec ton professeur.

La répétition d’informations va permettre un ancrage dans ton cerveau. Mais il t’apportera également un regard pluriel et plus critique sur le sujet. Et bien évidemment, tu auras de la matière pour remplir tes pages d’examen. Prends des notes sur ce que tu as vu, entendu, retenu et le bac est dans la poche.

Découvre aussi nos astuces pour être plus intelligent !

Prendre des cours particuliers

C’est surtout si tu as de grosses lacunes, quand on est « nul » dans certaines matières. Par exemple, si tu enchaînes les mauvaises notes et que tu espères avoir ton Bac S avec 2 de moyenne en maths, tu as besoin d’aide.

Faire appel à un professeur particulier est une solution. Il y a des matières dans lesquelles rattraper une notion devient un vrai casse-tête. Il faut savoir agir avant que ces problèmes s’accumulent et te découragent.

Si tu ne prends pas de cours particuliers jusqu’à la fin de l’année, prends-en au moins le temps de te remettre sur les rails. C’est un gain de temps précieux.

Faire des fiches pour le bac ?

Faire des fiches, c’est le réflexe naturel de tout lycéen un tant soit peu consciencieux et travailleur. Pourtant, bon nombre d’entre eux ne les retoucheront plus une fois celles-ci achevées. Alors, soit ce n’est clairement pas ton truc, soit tes fiches ne sont pas optimisées pour attirer ton esprit.

Si tu es un inconditionnel du papier, essaie le mind-map avec des couleurs, des stickers. Cette carte heuristique bien aérée est bien plus séduisante à l’oeil qu’un gros pavé.

Crée des dossiers sur ton ordinateur avec toute sorte d’images, de vidéos, de mots-clés en rapport avec la matière à travailler.

Travailler à plusieurs pour réviser le bac ?

S’exercer en groupe, c’est à double tranchant. Chacun réagit différemment.

En règle générale, c’est stimulant mais certaines personnes se trouveront dépassées quand elles verront leurs potes répondre sans hésitation.

Quoiqu’il en soit, apprendre avec ses pairs et une bonne solution pour réussir son bac. Vous avez tous le même objectif, une façon de penser et de comprendre différente, les échanges seront donc intéressants. Il est de toute façon plus évident et simple de demander de l’aide à un copain qu’à un professeur.

Veillez néanmoins à ce que ce regroupement ne finisse pas en fête improvisée, ou alors à condition d’avoir bien bossé avant !

S’organiser pour les révisions du bac ?

Encore une fois, il y en a pour qui ça fonctionne et d’autres qui ont des phases de travail spontanées impossibles à prévoir.

Le mieux à faire est de s’imposer un certain nombre d’heures à accorder aux révisions sur une semaine. Parle à tes amis et ta famille de ton programme, cela te forcera à t’y tenir. En plus, il comprendront que ce n’est pas le moment de te déranger.

Refaire les exercices corrigés en classe

Surtout pour les matières scientifiques et techniques, s’exercer est le seul moyen d’y arriver et d’acquérir les automatismes nécessaires à la réussite de l’examen. Offre-toi un type bac pour toutes les matières ou imprime-les sur internet. Assure-toi qu’il y ait la correction.

Une version papier te permet de ne pas t’évader dans les méandres du net. Travaille un maximum sur les types bac, fais les exercices seul puis regarde la correction, comprends-la et recommence avec le suivant.

En fin de série, tu dois avoir acquis tout ce qu’il te faut pour réussir ton bac !

La méthodologie

Chaque discipline a sa propre méthodologie, c’est bête et méchant mais si on ne la respecte pas, nos idées ou nos réponses, aussi justes soient-elles, ne permettront pas de gagner tous les points.

En Mathématiques, on développe les calculs. En Français, on respecte l’art de la dissertation… N’oublie pas qu’une bonne copie, c’est également une orthographe irréprochable.

Quelques jours avant le bac

Qu’on se le dise, on n’est pas tous égaux dans l’apprentissage. Avoir son bac en révisant la veille, ça ne fonctionne que pour ceux qui ont été assidus toute l’année (et cas exceptionnels) même combat pour ceux qui se vantent d’avoir eu le bac sans réviser du tout.

Néanmoins, on a quelques astuces de secours à te partager si par malheur, tu te retrouverais dans cette situation critique.

La stratégie

Si un éclair de lucidité t’a frappé à l’annonce des dates du baccalauréat, rien n’est perdu mais il faudra faire preuve de stratégie, d’objectivité et de pleine conscience de tes capacités.

Tu peux être certain d’une chose, tu ne pourras pas emmagasiner 1 année scolaire en quelques jours. Il va falloir sélectionner. Quelles sont les matières que tu maîtrises le plus ?

Est-il plus avantageux d’améliorer tes connaissances sur celles-ci afin d’avoir une super note au bac ? Est-il plus judicieux de les mettre en stand-by pour te concentrer sur les matières qui te posent problème ?

Quels sont les plus gros coefficients ?

Mise sur les gros coefficients et révise les grandes lignes des petits coefficients. En très peu de temps, tu dois apprendre et réviser de nombreux concepts, de multiples théories et diverses règles.

C’est un énorme coup de stress mais ce n’est pas le moment de perdre tes moyens. Tu vas devoir optimiser ton temps à la minute.

Ne te lance pas dans la lecture du bouquin dont ta prof n’arrêtait pas de parler, il est trop tard. Focalise-toi sur trois sources par matière : un cours complet mais succinct, une vidéo pour solliciter ta mémoire visuelle et auditive et des exercices type bac pour mettre en pratique.

Si tu fais ça sérieusement pour chaque matière en adaptant le temps accordé à la matière selon le coefficient, tu peux rattraper ton retard au bac.

S’isoler

Coupe les réseaux sociaux, retire-toi dans un endroit calme mais pas complétement fermé non plus. L’idée n’est pas de déprimer !

Etablie un programme du matin au soir avec une bonne pause de 2 heures à midi et des pauses de 5 min toutes les 30 minutes par exemple.

Gère la fréquence en fonction des tes possibilités. Si tu peux enchaîner 4 heures non stop, c’est mieux, car le jour du bac, c’est pendant ce laps de temps qu’il faudra rester concentré.

Tout au long de ton programme, tu auras besoin de te lever et te coucher tôt, à heures fixes. Accorde-toi un moment détente et loisir en début de soirée (pourquoi pas un film en anglais pour travailler la langue après un bon bain chaud ?). Evite toutefois de dormir trop tard.

Anticiper

Si tu es en train de lire ceci, c’est que l’anticipation n’est pas ton fort mais pas de panique, il y a encore des choses que tu peux planifier avant le jour J et qui te permettront de réviser plus sereinement.

Si tu prépares le bac L par exemple, la philosophie a un très gros coeff, compare tes notes sur l’année. Es-tu plus commentaire ou dissertation ? En fonction de cela, peaufine ta maîtrise de l’exercice dans lequel tu excelles davantage.

Les matières qui offrent des choix de type de sujet ont cet avantage. Pour les langues, apprends par coeur des expressions peu communes ou idiomatiques qui démontrent une certaine maîtrise de la langue, tant que c’est employé avec pertinence.

Sélectionne aussi des expressions assez générales qui seront facile à placer et ce, peu importe la nature du sujet.

Etre en forme pour le jour J

Se relaxer pour gérer le stress avant l’examen et relativiser mais surtout avoir une bonne hygiène de vie globale, voire nos liens vers les articles santé plus haut.

Le jour de l’examen

La veille, mets dans ton sac convocation, pièce d’identité et trousse avec stylos et correcteur qui fonctionnent.

Le matin, on déjeune correctement en mettant l’accent sur des produits céréaliers, mais attention au sucre industriel qui peut provoquer un sérieux coup de barre par la suite. Un peu de café peut aussi aider à la concentration mais on n’abuse pas ! Pense aussi à emporter un petit encas comme bananes et amandes.

Les dés sont jetés, rien ne t’empêche de jeter un coup d’oeil à tes fiches de révisions quelques heures avant l’examen, mais ça ne sera pas nécessairement productif.

Respire tranquillement, lis bien les consignes et concentre-toi sur ton exam. Relis-toi et corrige les fautes avant de rendre la copie. Après tout, si on a bien bossé le reste de l’année, il n’y a aucune raison d’échouer.

Bon courage !

Parfois, pour certains, il y aura un petit accident et il faut l’évoquer. Rater son bac n’est pas la sensation la plus agréable, certes. Mais c’est le moment de ne pas se laisser aller.

Si tu as la chance d’aller aux rattrapages, ne perds pas une seconde et retourne bosser immédiatement. C’est ta dernière chance de l’année. Avoir son bac au rattrapage n’est pas impossible, pour peu qu’on se mette au travail.

Si tu dois le repasser l’année d’après, prends le temps de réfléchir, envisage d’autres méthodes, notamment si tu es démoralisé par ces couloirs que tous tes amis ont désertés, pense à passer ton bac en candidat libre. Prends pourquoi pas des cours par correspondance avec le CNED.

Cependant, attends-toi à redoubler d’efforts et de discipline car travailler seul est moins stimulant, même si cela convient mieux à certaines personnes.

Quelque soit ton choix, redoubler ou recommencer à distance, cette nouvelle année te permettra de faire preuve de persévérance. Et c’est une bonne orientation pour commencer sa vie de jeune adulte.

Avoir son bac quand on a eu de mauvaises notes toute l’année

Avoir son bac avec 8 de moyenne, c’est compliqué, mais pas impossible. Il te faut une bonne dose de révisions, un brin de force mentale et un regard extérieur sur ton travail.

Si tes notes n’ont pas évolué, il y a un problème quelque part. Méthodologie ? Compréhension ? Gestion du temps ? Prends rendez-vous avec les professeurs des matières qui te font suer et demande leur exactement qu’est-ce qui ne fonctionne pas dans tes copies. Tu pourras ensuite travailler sur tes lacunes.

Demande à un professeur particulier de t’assister pour remédier aux problèmes maintenant identifiés.

On peut aussi combler ses lacunes grâce à l’excellent livre La Culture Générale pour les Nuls, dispo ici.

Combien de points pour avoir son bac ?

Pour connaître le nombre de points qu’il te faut au bac, tu dois faire un calcul simple qui dépend de ta filière.

Pour avoir son bac Pro, ES, STMG ou son bac L, il faut multiplier la somme de tous les coefficients par 10.

Par exemple, pour avoir son bac S sans option, la somme des coefficients équivaut à 38. Ainsi, il sera nécessaire d’avoir 380 points sur 760 pour devenir bachelier.

Comment calculer ses points ?

Pour calculer ses points au bac, il faut multiplier la note, par exemple 14, par le coefficient, mettons 3 : 14 X 3 = 42.



Avoir son bac avec mention

Si ton objectif est d’avoir ton bac avec mention, travaille dans ce sens. Sache que les options au bac peuvent aider. Mais avoir une mention Très Bien sans option est tout à fait envisageable si tu travailles avec sérieux.

Pour rappel, la mention Assez Bien équivaut en France à une note minimale de 12/20, la mention Bien à un 14/20 minimum et la mention TB un 16/20. Sous 10/20 et jusqu’à 8, vous avez accès au rattrapage, bien qu’il y ait des erreurs à ne pas commettre si ça vous arrive.

Pensez aussi à vous exprimer un maximum avec clarté sur votre copie. Procurez-vous le très utile Bescherelle ici afin de mieux savoir manier la langue française.

Que faire après le bac ?

Il y a un avant, un pendant mais aussi un après !

Si tu étais en filière pro, ce diplôme national qu’est le bac te permettra de rentrer assez vite dans le monde du travail et d’évoluer vers un statut confortable. A condition d’être sérieux et intéressé.

Si tu as entrepris une filière générale, tu n’as plus qu’à attendre les résultats aux concours ou sélections de ton école ou ton université pour poursuivre les études de ton choix.

Si tu comptes faire tes études à l’étranger, vérifie bien toute la partie administrative, notamment la validité de ton passeport pour entrer à l’université et faire des études supérieures, mais aussi le coût de la vie sur place, la législation etc.

Vidéo bac

Afin de se détendre, (re)découvrez ce sketch sur le bac :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *