Comment nourrir son chat avec 5 points à savoir

Comment nourrir un chat ? Adopter un minet est une expérience particulièrement prenante. C’est un excellent compagnon. Autonomes et joueurs, les chats s’adaptent assez facilement à leur maître pour peu qu’on le laisse en paix lorsqu’il en a besoin. Le plus célèbre des animaux de compagnie est propre et indépendant, il fait ses besoins dans la litière. En termes d’entretien, le matou est donc beaucoup plus accessible que le chien qui demande davantage d’assistance et d’investissement.

Le plus important après un environnement adapté, est de bien nourrir son chat. Et pour ce faire, pas de secret : il faut alimenter un chat avec une nourriture de qualité, variée, en quantité suffisante et sans excès. Pour garder son chat en bonne santé, caressé ses poils soyeux et s’endormir au rythme de ses ronronnements, suivez ces conseils.

Comment nourrir un chat ?

croquettes
Pour commencer, il faut définir un endroit dans lequel placer la gamelle du chat. Il aime manger dans un endroit calme, propre et sec bien évidemment. Evitez d’entreposer la litière du chat dans la même pièce que son garde-manger. Si vous n’avez pas le choix, faites en sortes qu’ils soient de part et d’autre de la pièce. Le chat est sensible aux odeurs et peut bouder sa nourriture si elle est située à proximité de là où il fait ses besoins.

La nourriture du chat doit être fraîche, il rechignera à manger des croquettes de la veille. Pour son bien-être et son épanouissement, préférez donc renouveler son repas et son eau tous les jours et ce même s’il n’a pas fini. Veillez également à nettoyer correctement les récipients et gamelles que vous utilisez.

Le chat mange tout au long de la journée si on lui laisse la possibilité. On peut donc venir apporter son repas régulièrement ou lui donner en libre accès une portion importante de son repas quotidien. De fait, le chat d’appartement aura tendance à prendre du poids s’il ne se dépense pas suffisamment. Pour pallier cela, respectez des horaires fixes pour le repas.

Le chat est un animal omnivore, on est donc très tenté de lui donner nos restes en complément d’une alimentation équilibrée. C’est une solution à double tranchant. Il y a de très fortes chances que vos chats apprécient ces petits plats mijotés et préparés avec amour. Ils deviendront difficiles et refuseront la nourriture habituelle. Pour éviter cela, on peut donner ses restes en guise de gourmandise une fois par semaine, par exemple.

Si vous êtes adepte de la cuisine bio et de ce qui est fait maison, sachez qu’une nourriture proche de son alimentation naturelle est sans conteste composée de bout de viande de bœuf cuit, tranches de poulet cuites, morceaux de poisson cuits, jaune d’œuf cuit et des légumes types courgettes cuites ou du riz cuit que vous pourrez accompagner des protéines animales précédemment cités.

Attention, le chat conserve toutefois une forte tendance carnivore, la nourriture carnée est essentielle à son développement. Si vous avez des principes impliquant une restriction de la viande animale, ne l’appliquez pas à vos chats aux risques de les rendre malades.



Alimentation sèche ou humide ?

Les chats seront naturellement attirés vers une alimentation humide. On le devine assez facilement, les croquettes sont moins savoureuses. Les boîtes hermétiques ont ce double avantage d’apporter près de 30% des besoins en eau du chat. Bien évidemment, la pâté est plus coûteuse et moins pratique que les croquettes. Le mieux à faire pour la santé du chat et vos finances est de varier. Créez une routine composée de croquettes et d’aliments plus riches et frais. On vous recommande des croquettes riches en protéines animales, accompagnées d’un pâté par jour. Si vous en avez la possibilité, choisissez de la nourriture bio pour le chat.

Où trouver des croquettes pour chats ?

Vous trouverez une alimentation adaptée à votre chat en grande surface ou sur internet à des prix raisonnables. Chez le vétérinaire et en animalerie, les prix sont excessifs et les composés pas toujours très sains. Il en est de même pour l’aliment pour chat pas cher qui peut être justifié par une qualité médiocre. L’essentiel dans votre choix est de vous renseigner correctement sur ce qu’aime votre chat et de comparer les produits. La composition des croquettes doit être votre seul et unique repère avant le coût.

Acheter des croquettes top qualité pour chat stérilisé ici.

Donner des croquettes hypoallergéniques ?


Si votre chat semble avoir des réactions allergiques, trouvez la source plutôt que de camoufler le problème. Les croquettes hypoallergéniques sont surtout un argument marketing, sauf cas rares. La raison pour laquelle votre chat est allergique provient certainement des céréales contenues dans la majorité de l’alimentation pour chat ou d’un mélange de protéines animales dans ce même type de croquettes. Préférez donc du pâté ou des croquettes dont la composition est unique. Les acariens peuvent également influer sur l’immunité de vos chats. Sachez donc changer de marque de croquettes si celle-ci ne convient pas.

Comment nourrir son chat sans croquettes ?

Nourrir son chat sans croquettes est un parti pris intéressant. Mais avant de se lancer dans cette aventure loin des repas industriels, consultez un vétérinaire fiable qui saura mieux que quiconque vous conseiller selon le poids de votre chat, ses habitudes originelles, sa race et son milieu de vie.

Comment nourrir un chaton ?

Il faut savoir comment nourrir un chaton non sevré. Ceux de moins d’un mois boivent exclusivement du lait maternel. Bien évidemment, si la maman est dans les parages, elle s’occupera de son bébé sans votre aide. Il suffira de bien la nourrir. Cependant, si vous trouver un chaton non sevré, ce sera à vous d’apporter les nutriments essentiels. Il s’agira de le nourrir au biberon avec du lait spécialement conçu pour le sevrage des chatons.

Nourrir son chat avec du lait est un réel moment de partage qui créera une belle complicité avec votre chaton. Après le sevrage, il mangera en priorité une nourriture facile à mastiquer. Le pâté pour chaton est donc l’aliment à privilégier. En ce qui concerne la nourriture fraîche, vous pouvez de temps en temps donner à votre chaton un morceau de poisson ou de viande cuite. Surtout pas de chaire animale crue ! Elle pourrait transmettre des maladies à vos chatons.

A quelle fréquence mange un chaton ?

chaton
Les tous jeunes chatons boivent du lait de remplacement toutes les deux ou trois heures. Vous devrez donc investir dans un biberon adapté pour ne pas faire de nuit blanche. Ensuite lorsque votre chaton est capable de se nourrir exclusivement d’aliments solides, vous pouvez simplement lui laisser une gamelle en libre-service. Il s’en accommodera très bien. Toujours vider et nettoyer quotidiennement.

Comment nourrir un chat sénior ?

chat

Nourrir un vieux matou n’est pas de tout repos. Le chat âgé perdent leur odorat et n’est plus aussi réceptif aux effluves des mets que vous leur préparez. Le cœur est les reins peuvent être affectés par la vieillesse également et le chat risque de se sous-alimenter. Pour stimuler le chat, utilisez des jouets alimentaires interactif. Cela entretiendra sa forme physique par la même occasion. C’est l’accessoire pour chat le plus utile, pour petits et grands. Il est possible d’en fabriquer soit même avec une bouteille en plastique.

Comment nourrir une chatte enceinte ?

La chatte enceinte demandent une attention toute particulière. Durant ses 2 mois de gestation, il sera nécessaire de lui offrir une nourriture adaptée à la grossesse des chattes. Le poisson gras est un met très sain pour la femelle. On recommande d’augmenter légèrement la portion habituelle. Des croquettes plus grasses sont de mises, elles doivent être à disposition jour et nuit car la période de gestation est particulièrement éprouvante. Deux mois après la naissance des chatons, votre chatte pourra reprendre une alimentation classique.

Aliments interdits pour les chats

Le lait est difficile à digérer pour la plupart des chats. Ils pourront s’en passer. En parallèle, de nombreux aliments sont interdits pour cette même raison. C’est le cas de l’oignon, des céréales, poivron, petits pois, le pain, les raisins ou encore le chocolat.

Quoiqu’il en soit, soyez toujours attentifs aux réactions de votre chat. S’il souffre de diarrhée ou de vomissement après avoir ingurgité un certain aliment, surveillez-le de très près.

Vidéo

Vidéo sur l’alimentation pour chat :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *