Comment réussir sa vie en plus de 23 conseils importants

Comment réussir sa vie d’homme ou de femme ? Chacun a sa définition propre, même si certains points et objectifs reviennent souvent dans la bouche des gens. On peut très bien mener une existence passionnante et bien remplie sans être une rockstar ou avoir une Rolex à 50 ans.

Trouver le bonheur est une quête légitime et la réussite dans tous les domaines importants est à la portée de tous, pourvu qu’on pense à se donner les moyens. Dans cet article, nous vous montrons les bases pour connaître le succès et améliorer sa vie, notamment en la planifiant.

L’état d’esprit

La psychologie de la réussite est particulière. Pour certains, seul l’argent compte. Tandis que pour d’autres, il s’agit avant tout de trouver l’amour. Alors que certaines personnes veulent réussir sur tous les plans. Il y en a qui se bourrent d’informations relatives au développement personnel du style Anthony Robbins, voire qui ont recours à la PNL ou l’hypnose pour y arriver.

Les passionnés de philosophie ont longtemps disserté sur le bonheur et l’accomplissement. On peut par exemple mettre en avant la magnifique citation de Ralpha Waldo Emerson.

Citons également la célèbre pyramide de Maslow, décrivant tous les besoins fondamentaux :

Après cette théorie, plus concrètement, quel est donc cet état d’esprit menant au succès ? Il y a des fondamentaux à savoir.



Se lever tôt et à heure fixe

Certains seront étonnés de leur productivité. Une bonne routine consiste à se lever, boire un jus de citron pressé dilué dans de l’eau, faire du sport, se laver, prendre son petit-déjeuner, lire des choses qui vous enrichissent culturellement et spirituellement (très important), méditer, et enfin se mettre au travail ! Le tout peut être fait en 2 heures et il nous reste toute la journée pour accomplir ses tâches quotidiennes de manière efficace.

S’analyser objectivement

Quelles sont mes forces et faiblesses et quel rêve puis-je réaliser ? On se doit de s’améliorer sans cesse, optimiser ses qualités et réduire ses défauts. Renseignez-vous sur les traits de caractères que les gens perçoivent chez vous. Si on observe des récurrences, alors c’est qu’il doit y avoir une grande part de vérité. Faites votre introspection, sans concession. Identifiez vos désirs profonds, tant qu’ils sont moraux. Concrétisez-les en prenant du plaisir durant le cheminement et pour ce faire, s’il le faut, brisez les règles (mais pas les lois).

Le contexte

Il est vrai qu’en France il est mal vu de réussir contrairement aux pays anglo-saxons ayant moins de tabou sur l’argent et valorisant bien mieux le travail. Si vous réussissez, vous mettez devant les autres le miroir de leurs échecs et leur incapacité à s’élever (y compris dans votre propre famille). C’est quelque chose qu’il faudra assumer mais dites-vous bien que c’est votre vie et qu’a priori, nous n’avons qu’une seule chance. Du moins, faisons comme si. Peut-être faudra-t-il même déménager pour avoir plus d’opportunités.

Accepter l’erreur

L’échec fait partie intégrante de l’apprentissage, tous ceux qui réussissent passent par là. Souvenez-vous lorsque vous butiez sur les mots étant petit et vous aviez mis du temps pour apprendre à marcher.

Il existe des gens qui ont mis des années à réussir et personne ne croyait en eux. Pourtant, ils l’ont fait. Apprenez à rebondir et remonter en selle. RIEN ne doit vous abattre.

Le mentor

Dans le monde, il y a nécessairement des hommes et des femmes qui savent plus de choses que nous et qui sont tout à fait prêts à les enseigner. Il n’y a aucune honte à devenir le disciple de quelqu’un.

Le mimétisme a aussi sa place. Copiez les personnes à succès en adaptant bien entendu leurs attitudes et préceptes à vous-même. N’oubliez pas qu’on doit devenir une meilleure version de soi-même, pas une vulgaire copie.

Sortir de sa routine

Nous sommes nos habitudes et nos rituels. Ils ont donc tout intérêt à être constructifs et de qualité. Cependant, on doit perpétuellement réfléchir à de nouveaux challenges et trouver des moyens d’optimiser sa vie. Ceci est essentiel pour la motivation.

Si vous souhaitez changer de vie, commencez par de petits changements, faciles et à votre portée. Pourquoi pas tenter la douche froide, comme première petite réforme ? Progressivement, vous pourrez viser plus haut.

Prendre soin de soi

Si la génétique joue un grand rôle et détermine beaucoup de choses, nous avons une marge de manoeuvre dans notre vie et il n’y a aucune excuse en ce qui concerne tout ce qu’on peut contrôler.

Faire du sport permet par exemple d’avoir l’esprit plus clair. Soignez aussi votre âme : imprégnez-vous de choses positives et sachez bien vous entourer, c’est un art. Traitez-vous comme quelqu’un dont vous êtes responsable et que vous devez aider.

Notons aussi que vous êtes responsable de votre environnement immédiat. Avant de blâmer le monde entier, il faut faire de l’ordre chez soi et apprendre à ranger son logement.

Se tenir droit

Cette posture fière ou « power posture » avec épaules en arrière (sans en faire trop) aide à la production de sérotonine, neurotransmetteur indispensable pour rester motivé et projeter une image de confiance.

Se comparer avec qui on était hier…

… Et non avec ce qu’est quelqu’un d’autre aujourd’hui. On trouve toujours meilleur que soi, surtout avec l’ère d’Internet où l’on peut voir des choses exceptionnelles en quelques clics. Il vaut donc mieux se focaliser sur notre propre cheminement plutôt que de rester dans la perpétuelle insatisfaction de la compétition interindividuelle.

Chercher ce qui fait sens et non ce qui est opportun

L’humain est un être symbolique. Ce qu’il entreprend doit résonner de manière positive au plus profond de lui-même et le combler. De prime abord, une opportunité peut paraître séduisante. Toutefois, pensez long terme : pourrais-je répéter et subir cette chose tous les jours sans lassitude ? Si oui, saisissez-la.

On peut aussi inclure l’idée de sacrifice pour une gratification différée. Ce que je j’épargne maintenant en me privant pourra peut-être rapporter beaucoup plus tard et devenir une bénédiction.

Apprendre continuellement

Votre éducation personnelle ne doit jamais s’arrêter après le collège, le lycée ou la fac. Il faut se former et apprendre de nouvelles choses continuellement, tout au long de sa vie pour s’enrichir sur tous les plans et mieux la maîtriser. Il y a toujours quelque chose de nouveau et d’utile à intégrer. Nous n’insisterons jamais assez sur l’importance de la lecture mais aussi la pratique.

Don de soi

Il faut prendre si on veut réussir mais aussi restituer, redonner à ses proches et à la communauté des valeurs matérielles et immatérielles. Le partage est une valeur essentielle. Soyez utile et faites le bien autour de vous. Rappelez-vous que personne ne part de rien ni ne se fait tout seul. Nous partons tous avec un bagage plus ou moins rempli que nous devons au monde.

Planifier ses objectifs

Régulièrement, écrivez tous vos objectifs à court, moyen et long terme. Restructurez-les au fil du temps si besoin est. Demandez-vous toujours comment faire pour procéder et surtout, ne baissez jamais les bras !

Amour

amour

Réussir sa vie amoureuse et sentimentale ne relève pas intégralement des astres. Il y a des clés pour éviter de se faire avoir et rencontrer l’âme soeur. De même qu’on peut tout à fait bien gérer une rupture éventuelle.

Séduction

Les femmes ayant objectivement moins de difficultés à se mettre en couple, les hommes peuvent consulter cet article afin d’apprendre à séduire.

Vie de couple

Quels sont les secrets pour que la vie à deux, ça fonctionne ? Il faut une certaine compatibilité entre les deux personnes.

Compatibilité des valeurs

Ceci est essentiel pour la pérennité de votre couple et notamment l’éducation des enfants. Le style de vie de votre moitié en dit long mais veillez à connaître ses principes très rapidement, avant de vous mettre en couple pour ne pas avoir de grosses surprises.

Compatibilité communicationnelle

Parler la même langue est un bon point de départ mais ne fait pas tout. Il faut pouvoir se comprendre mutuellement sans forcément parler, en décelant la signification du langage corporel de son/sa partenaire par exemple. Un mots ou un geste de travers peut en effet donner lieu à de grandes scènes de ménage. Mieux vaut savoir mettre de l’eau dans son vin.

Compatibilité physique

On dit que le sexe est le ciment du couple. Ceci est vrai en grande partie, surtout avant le troisième âge. Avoir une sexualité épanouie entre adultes consentants peut grandement limiter les risques que votre amour aille voir ailleurs. Prenez ces conseils en compte pour conserver la flamme de la passion.

Compatibilité des projets de vie

Si votre ambition est de devenir PDG d’une grosse boîte, il y a fort à parier que ne serez pas très présent pour votre famille. Tandis que si madame rêve d’élever des kangourous en Australie à un moment de son existence et que ce n’est pas négociable, nul besoin d’être un expert en relation amoureuse pour comprendre qu’il pourrait y avoir des frictions. Vos projets doivent donc concorder un minimum.

Notons qu’avec l’âge, il convient de rester en contact émotionnellement mais pas forcément physiquement pour que les choses durent.

Après une séparation, un divorce

Ne tombez pas dans le piège du ressentiment et de l’aigreur, surtout si vous avez une progéniture. Restez en bons termes au maximum.

Il est logique d’être triste après s’être séparé et le chagrin doit prendre le temps qu’il lui faut. Toutefois, la vie continue et une perte peut aussi signifier d’autres opportunités qui s’ouvrent à soi. Comprenez aussi pourquoi ça n’a pas marché (voir plus haut) et ne faites plus ce genre d’erreur.

Acheter les livres L’homme Idéal et Etes-vous Faits l’un pour l’Autre de Stéphane Edouard pour tout ce qui touche au couple et à la séduction.

Famille et réseau

Sachant que très peu de gens sont capables de vivre en ermites, la vie sociale est capitale pour votre santé mentale et par extension physique. En conséquence, votre tissu social doit être de qualité. Eloignez-vous donc des personnes toxiques un maximum.

Votre petite tribu familiale

Si le répartition des tâches et les modèles de famille ont évolué, les parents doivent toujours montrer aux enfants de la solidité, qu’ils ont la tête sur les épaules et une certaine unité. D’où l’intérêt d’avoir les mêmes valeurs comme mentionné plus haut : avoir un seul son de cloche unanime. L’apprentissage des limites est essentiel, comme ne pas succomber au moindre caprice. Aucun parent ne doit chercher l’amitié de son fils ou de sa fille avant le respect. Enfin, pensez à maintenir le lien entre les générations.

Amis, collègues et partenaires

Devenez ami(e) avec des gens qui veulent le meilleur pour vous et ne fréquentez pas les parasites, ceux qui vous pompent votre énergie en donnant rien ou trop peu en retour.

Apprenez à écouter les gens, ils ont forcément quelque chose à vous apprendre. L’écoute attentive et bienveillante est indispensable pour se faire des amis. Les amitiés durables sont celles où en plus des affinités, il y a des expériences communes fortes.

Les relations entre collègues et vos éventuels partenaires sont également à surveiller. Vous ne devez jamais dégrader votre subalterne ou vous montrer trop obséquieux avec votre supérieur. Laissez aux autres l’occasion de briller, qui qu’ils soient, sans en faire trop pour éviter de paraître hypocrite.

Sachez toutefois qu’il est difficile de maintenir un réseau de plus de 200 personnes, c’est anthropologique. Avoir une dizaine de bons amis fiables sur qui on peut compter (en le rendant bien) est déjà très bon.

Carrière

Comment réussir sa vie professionnelle ? Il convient de se poser les bonnes questions, sans concession.

Salariat

Désirez-vous un emploi stable mais sans évolution ou avez-vous les dents longues et souhaitez gravir les échelons jusqu’au sommet ? Ceci vous appartient. Mais pour le second choix, il faudra se montrer hypercompétitif en apportant une bonne valeur ajoutée à votre structure. Veillez à ne pas vous montrer trop arrogant ni trop cassant.

Entrepreneur

Ceci demande souvent beaucoup d’énergie, de la ténacité et de la rigueur. Avant de se lancer à son compte, faites une étude de marché pour voir si votre domaine est porteur et viable. Etudiez la concurrence, qu’est-ce qui marche pour eux ou ne fonctionne pas ? Rencontrez des professionnels qui sont déjà sur le terrain. L’emplacement est aussi très important et peut faire toute la différence, même si on choisit de travailler sur internet. La question de la fiscalité est aussi essentielle, de même que celle de la législation en vigueur. Evitez aussi de jouer à l’homme-orchestre : déléguez si possible pour gagner du temps.

Finances

On dit que l’argent ne fait pas le bonheur. Certes, puisqu’il existe des riches dépressifs. Cependant, il ne fait pas toujours le malheur et doit être considéré comme ce qu’il est : un moyen.

Etre riche, du moins un peu plus, peut régler de nombreux problèmes et vous donner plus d’indépendance financière, du moins, si vous gérez bien vos revenus. on peut même entrer dans la logique du « fuck you money. » C’est à dire pouvoir vivre uniquement de son capital investi, ne plus être employé voire même patron.

Le temps, c’est de l’argent

Qu’on soit blindé ou pauvre, le temps ne se rattrape pas. Sachez aussi qu’on dort environ 1/3 de sa vie. Ceci est nécessaire mais si on vit 75 ans, nous ne sommes conscients que 50 ans environ.

Il y a donc tout intérêt à bien optimiser son emploi du temps. Passer 2 heures par jour dans des embouteillages vaut-il le coup ? Doit-on binge-watcher toutes les nouvelles séries du moment ? Avez-vous vraiment besoin de glander au bar 1 h par jour ?

Que l’on soit Jeff Bezos, gardien de parking, chercheur en astrophysique, pompier ou SDF, nous avons tous 24 heures à notre disposition dans une journée. Faites en sorte de ne pas perdre de temps.

Investissements

On apprend généralement à travailler pour gagner de l’argent. Cependant, ce dernier peut aussi travailler pour soi ! Il faut différencier un actif d’un passif.

Le premier est un investissement susceptible de vous rapporter de l’argent en fournissant le minimum d’efforts. Par exemple, vous achetez une action à 50 dollars un jour et plus tard, elle vaut 150 dollars. Vous pouvez donc la revendre et faire un bénéfice.

Le dernier est quelque chose dans lequel on investit et qui ne rapporte pas d’argent, qui nous en fait même perdre. Par exemple, si nous achetons un véhicule, sa valeur se déprécie au fil du temps. Sauf éventuellement si elle devient un jour une voiture de collection très recherchée. En revanche, si vous la louez à un particulier, c’est une autre dimension puisqu’elle vous rapporte.

Il existe énormément d’investissements possibles. En ce moment, la cryptomonnaie commence à se populariser. Que l’

on fasse du day trading pour du profit à court terme, qu’on se spécialise dans le Forex ou qu’on achète un appartement qui s’autofinance, les stratégies sont multiples.

Nous conseillons d’investir environ 10 % de vos revenus dans des actifs. Par exemple, si vous gagnez 2000 euros/mois, placez 200 dedans mensuellement. Pensez aussi à bien diversifier vos actifs.

Economies

Systématiquement, vous devriez aussi placer 10 % de vos revenus en les mettant de côté. Il y a bien entendu le classique compte épargne mais vous pouvez aussi mettre du liquide dans votre coffre-fort.

Stockez également de l’or et de l’argent, qui sont des valeurs refuge en cas de crise économique.

Idéalement, ayez toujours de quoi tenir au moins un an sans revenu. C’est à dire l’équivalent de tout ce que vous dépensez en une année, en cas de gros problème et le temps de vous refaire.

Gérer son budget

Certaines personnes ont des revenus on ne peut plus décents. Pourtant, elles peuvent avoir du mal à payer les factures, voire s’endettent beaucoup. N’oubliez pas : on est pauvre de ce qu’on dépense.

Méfiez-vous des addictions – comme le tabac pour ne citer que lui – qui vident votre portefeuille. Faites la liste des courses avant d’y aller et n’achetez que le nécessaire. Attention à ne pas céder aux caprices de vos enfants. Quant à vos vacances, avez-vous vraiment besoin d’un hôtel dont vous n’utiliserez pas certains services ? Regardez du côté des Air BnB, voire du couch surfing. La douche très chaude est-elle indispensable ? En tout cas, évitez les décisions basées sur l’émotionnel. Si vous désirez quelque chose, court-circuiter la logique de la gratification immédiate. Ne mettez pas d’émotion dans votre volonté d’achat.

En tout cas, budgétiser bien les choses et calculer, anticiper (impôts compris). Voyez quelles sont vos priorités et débarrassez-vous du superflu. A ce sujet, le minimalisme est un mode de vie intéressant.

Acheter les livres Père Riche, Père Pauvre de Robert Kiyosaki et Tout le Monde Mérite d’Etre Riche d’Olivier Seban.

Santé

Qu’on se le dise, notre corps est notre toute premier véhicule. Il y a donc tout intérêt à lui donner le bon carburant et l’entretenir pour qu’il dure dans le temps. Il n’y a qu’à voir comment une simple maladie bénigne peut nous incommoder sur le moment. Pensez aussi à l’image que vous projetez. Elle doit être la plus flatteuse possible, notamment pour trouver la fierté de soi.

Nous vous orientons vers notre article musculation mais aussi la nutrition pour gagner du muscle ou perdre du gras.

Cas particuliers

Quand on est moche

L’immense majorité du temps, vous n’êtes pas si laid que ça. Le problème principal est la négligence et le manque de confiance en soi qui vous empêchent de rayonner. Pratiquez une activité physique régulière, mangez mieux, veillez à votre hygiène corporelle, apprenez à vous habiller, adoptez une coupe de cheveux allant avec votre visage et affirmez-vous.

S’il y en a qui ont un véritable défaut physique difficile à supporter et qui ont vraiment échoué à s’accepter malgré le travail sur soi-même, le choix de la chirurgie esthétique est une option.

Réussir sa vie d’artiste

Soyez honnête avec vous-même : désirez-vous la reconnaissance sociale internationale ? Du grand public ? Juste des professionnels ? Les deux ? Ou bien voulez-vous seulement progresser dans votre art ?

Les stratégies sont un peu différentes. Si on cherche le buzz, il convient de se concentrer sur le réseautage social, moyen popularisé par le web 2.0 avec Youtube et les réseaux sociaux. Tentez d’avoir vos entrées dans des réunions mondaines pour chercher du sponsoring et du mécénat. Si le désir d’indépendance est trop fort, peut-être faut-il s’autoproduire ou au moins faire appel au crowdfunding (financement participatif).

Demandez-vous aussi quelle valeur ajoutée vous apportez dans votre discipline et qui ça peut intéresser. Le cinéma de type blockbuster est par exemple plus populaire que la peinture à l’huile.

La vie d’expat

Que l’on décide d’aller vivre aux USA, au Canada, en Australie ou ailleurs, l’expatriation peut constituer un immense bouleversement.

Ayez des sous de côté en cas de coup dur. Soyez ouverts à la culture du pays d’accueil et socialiser avec les locaux, ne restez pas qu’entre francophones. Renseignez-vous bien sur la législation car il peut y avoir des surprises. Si vous évoluez dans le tiers-monde, n’exposez pas trop vos signes ostentatoires de richesse.

Sans diplôme et sans faire d’études

Saviez-vous que Bill Gates et Paul Allen, les fondateurs de Microsoft, n’ont pas terminé leurs études supérieures ? Le milliardaire français François Pinault a même quitté l’école à 16 ans ! Quant à Jacques Dessange, il n’a pas le bac.

On peut tout à fait réussir en étant autodidacte et débrouillard. L’essentiel est d’apporter beaucoup d’énergie et encore une fois, de la valeur ajoutée dans ce qu’on entreprend. Il faut sortir du lot et se faire connaître des gens susceptibles de reconnaître vos talents.

Vidéo

Comment réussir sa vie, selon Tony Robbins :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *