Comment s’occuper d’un lapin (grâce à 5 points importants)

Comment s’occuper d’un lapin ? C’est un adorable animal de compagnie. Il interagit facilement avec son environnement et se laisse câliner joyeusement. Certains seront plus ou moins affectueux.

Cependant, avoir un lapin à la maison n’est pas de tout repos. Prendre soin d’un lapin et le rendre heureux, c’est tout un art. Voici quelques trucs à savoir avant d’adopter un lapin.

Que ce soit un lapin bélier ou un lapin angora, ces conseils vous donneront une indication sur la manière de veiller au bien-être des lagomorphes.

Où acheter un lapin ?

lapin

Très populaires comme le chat et le chien, le lapin domestique (à ne pas confondre avec le lièvre) se trouve assez facilement. Vous pouvez en acheter un ou même plusieurs à des particuliers ou dans des élevages de lapins.

En animalerie, soyez vigilants quant aux conditions de vie du lapin que vous souhaitez acheter. Il n’est pas rare qu’ils vivent dans la promiscuité dans des cages mal entretenues. Il serait dommage de ramener chez vous un lapin malade et négligé.

A noter qu’il en est de même chez les particuliers, insistez pour voir la cage du lapin à adopter. Si vous avez de la place dans votre jardin, vous pouvez trouver des lapins de ferme à vendre assez facilement.

Attention, n’adoptez pas de lapin non sevré !

Ne faites pas non plus l’erreur de récupérer un lapin sauvage dans la nature comme le lapin de garenne, qui est très présent dans les campagnes européennes. Ce sont des espèces que vous arrachez à leur habitat naturel et que vous rendrez malheureux.

A défaut d’acheter un lapin vivant, on peut aussi se prendre un lapin en peluche très mignon ici.



Abri du lapin

Une chose à savoir avant d’adopter un lapin, c’est qu’il vous faut de l’espace. Dans un appartement, les lapins de petits gabarit comme le lapin nain, le si mignon lapin nain à tête de lion ou le lapin dit « extra nain » pourront s’épanouir.

Toutefois, sachez que ces races ont comme toutes les autres besoin de se défouler. Délimitez un périmètre de jeu dans votre appartement hors de la cage. Le modèle d’abri le plus adapté si vous habitez dans un petit espace sera la cage, qu’on peut construire soi-même.

Mais dans la mesure du possible, choisissez un clapier de bonne qualité pour votre lapin. Bien évidemment, les lapins qui vivent dans le jardin auront également besoin de ce type d’abri, même si ils ont un accès à l’espace vert.

Acheter un très beau clapier de qualité ici.

Alimentation du lapin

Le lapin dans son environnement naturel se nourrit principalement d’herbe fraîche. Vous pouvez donc lui donner du foin et de l’herbe que vous disposerez en hauteur ou dans un bac surélevé.

Cette alimentation de base doit être disponible à tout moment pour votre animal de compagnie, tout comme l’eau (en biberon, c’est mieux).

En complément, votre lapin aura besoin de légumes (endive, cresson, chou, basilic, trèfles). Les fruits, quant à eux, seront davantage proposés comme une gourmandise, pas comme un en-cas au quotidien.

Toujours en complément de l’herbe et du foin, vous pouvez opter pour des granules de bonne qualité pour nourrir vos lapins. Plutôt que des friandises nocives qui sont disponibles dans les animaleries, offrez à votre animal des branches de pommiers qu’il se fera un plaisir de ronger.

Les aliments interdits au lapin sont le chocolat, le pain, le lait, les céréales, oléagineux et toute nourriture transformée.

Lapin malade

Pour éviter que votre lapin ne tombe malade, entretenez sa cage régulièrement et à un rythme régulier concernant les repas.

La promiscuité est fortement déconseillée si vous ne voulez pas ramasser des cadavres.

De la même manière, avant d’introduire un lapin dans une cage déjà occupée, observez son comportement seul. Un lapin malade perd du poids, ne mange plus ou ne boit plus. Il perd tout son tonus et peut avoir des diarrhées fréquentes.

Un autre symptôme assez visible est la tête de travers. En cas de doute sur la santé de votre lapin n’attendez pas, il faut consulter un vétérinaire.

Pour éviter certaines maladies récurrentes et mortelles, comme la myxomatose extrêmement contagieuse, faites vacciner votre boule de poils.

Sachez que les vieux lapins deviennent vite apathiques. Un lapin âgé peut également devenir aveugle, ses yeux prendront une couleur blanche/bleue et il sera moins réactif.

Votre lapin domestique a une espérance de vie comprise entre 6 et 10 ans. Pour qu’il vive heureux et en bonne santé, il aura besoin d’exercice, de jeux, d’un environnement propre et sec loin des insectes.

Les lapins supportent mal l’humidité qui favorise les maladies.

La reproduction du lapin

reproduction

Les lapins sont réputés pour leur capacité à se reproduire quasiment toute l’année et en abondance. D’où la fameuse expression « se reproduire comme des lapins. » Contrairement à la plupart des mammifères, chez cette espèce, l’accouplement ne s’opère pas à une saison précise.

Pour que la lapine s’accouple avec le mâle, il faut introduire la femelle dans la cage de celui-ci pendant une trentaine de minutes. Les signes indiquant que la femelle est disponible sont notamment les frottements du bas de sa tête contre des objets. Il est normal que plusieurs coïts aient lieu.

La gestation de la lapine dure un peu plus d’un mois, entre 30 et 35 jours. On peut vérifier qu’une femelle est enceinte 15 jours après l’accouplement en se rendant chez un vétérinaire ou si on sait s’y prendre correctement.

Il est important d’offrir à la femelle une caisse-nid fourrée de paille adaptée à son nouveau poids et ses attributs développés. A savoir qu’elle arrachera ses poils pour garnir le nid.

Assurez-vous que la femelle ait toujours de l’eau et de la nourriture de qualité à disposition pendant cette période fragilisante.

Le nombre de lapereaux d’une portée dépend fortement de la race du lapin. Les lapins nains engendrent environ 5 petits par portée.

Les lapins géants, quant à eux, peuvent donner naissance à une douzaine de lapereaux en une portée.

Toujours garder éloigné le mâle lors de la gestation et la parturition (mise-bas). En présence du mâle adulte, les petits lapins sont potentiellement en danger de mort.

La mise-bas dure quelques minutes et très vite, les bébés lapins sauront se nourrir du lait de leur mère. Vous n’aurez pas besoin d’intervenir, sauf pour nettoyer la cage. Faites en sorte que leur nid soit bien au chaud et au sec.

Un lapereau qui vient de naître n’a pas de poils, il a les yeux clos et les oreilles ratatinées. En moins de deux semaines, il prendra l’apparence d’un lapin classique.

Le sevrage dure deux mois, le bébé lapin continue de boire le lait maternel pendant ce laps de temps mais pourra se nourrir en parallèle de petits granules vers son 24ème jour.

L’élevage de lapin demande beaucoup de temps et d’argent, il convient de s’assurer de pouvoir s’en occuper ou de trouver des personnes de confiance pour s’en occuper avant de mener vos lapins à se reproduire.

Vidéo lapin

Découvrez ce petit reportage de 30 Millions d’Amis sur le lapin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *