Faire un CV simplement (avec 10 points importants)

Comment faire un CV ? Ce document retrace notre parcours professionnel dans l’optique d’obtenir le job de ses rêves. C’est comme une carte de visite détaillée. Généralement, lorsque l’on se présente à des inconnus, les premiers réflexes sont de décliner son identité et renseigner son activité professionnelle ou l’école et l’université que l’on fréquente.

Nous nous définissons beaucoup par notre travail, inconsciemment ou non. Cependant, pour le recruteur, la dernière activité en date ne suffit pas. Il est question de connaître notre parcours, la cohérence de celui-ci et de lire entre les lignes pour déceler notre profil en vue d’un emploi.

Le monde du travail étant de plus en plus concurrentiel et ce, qu’importe le secteur, pour se démarquer, il va donc falloir apprendre à mettre en valeur ses compétences et susciter l’intérêt de l’employeur en restant compétitif.

De plus, la lettre de motivation est de moins en moins lue avec l’évolution des modes de recrutement. Le curriculum vitae reste quant à lui le plus percutant. Sa forme évolue, notamment par le biais de plateformes de réseautage social telles que LinkedIn, où le CV s’adapte à l’interface web.

Créer un CV

Il n’est pas nécessaire d’être un professionnel de l’informatique pour rédiger un CV. La structure est simple. On renseigne ses coordonnées, expériences professionnelles et son parcours de formation, les différents diplômes obtenus au cours de celui-ci.

L’accent doit être particulièrement mis sur les compétences acquises lors de notre parcours.

En haut du CV, on renseigne :
-Les informations personnelles : nom, prénom, éventuellement date de naissance, nationalité et si on a le permis de conduire.
-Les informations de contact (numéro de téléphone, mail, adresse postale, éventuellement réseaux sociaux si cela s’y prête).

On peut également ajouter une photo. Attention, on ne choisit pas n’importe quelle taille pour la photo sur son CV. A moins de faire dans le mannequinat, on préfère un format de photo d’identité. Le visage doit apparaître clairement et le sourire est bienvenu.

Viennent ensuite les expériences professionnelles, de la plus récente à la plus ancienne (on sélectionne les plus pertinentes si on en a vraiment beaucoup).

La suite se constitue des formations suivies, toujours dans cet ordre.

Les compétences (langues, logiciels que l’on maîtrise, soft skills) peuvent être incluses dans un encart sur le côté ou en bas de page. Enfin, on inclut les centres d’intérêt (activités bénévoles ou pas, musique, sport…).

Pour aller plus loin, prendre l’excellent Grand Livre du CV ici.

Voici maintenant un exemple de CV étudiant. Pour un CV plus fourni, par exemple celui d’une aide-soignante expérimentée, on fera apparaître en premier l’expérience plutôt que la formation.

cv

CV : une ou deux pages ?

Un bon CV est optimisé. Il ne s’agit pas de raconter sa vie mais d’être factuel sur ses expériences passées. Toutefois, il convient de développer un peu au lieu de se contenter d’apposer une date, un titre de métier et c’est tout.

Une petite ligne sous chaque expérience pour expliquer brièvement les compétences développées est un plus. De la même manière, un bref descriptif de la formation que vous avez suivie, notamment si l’intitulé n’est pas clair, peut vous faire gagner des points.

Quoiqu’il en soit, en France, le CV doit être pertinent et efficace mais dans d’autres pays, les règles sont légèrement différentes. Si dans l’Hexagone on apprécie que le CV tienne sur une page de manière synthétique, ailleurs, les CV détaillés de deux/trois pages sont valorisés.

Et si vous vous demandez ce qu’on peut dire sur 2-3 pages, sachez qu’on peut développer sur ses hobbies, expériences de bénévolat, hard skills et soft skills avec plus de détails.

Que votre CV soit long ou pas, n’oubliez pas de l’imprimer, quand bien même vous l’enverriez par mail. Cela vous permettra de vérifier si tout reste en place lors de l’impression et rectifier si besoin est.

Savoir se valoriser sur son CV

Un CV vendeur s’appuie sur les compétences du candidat et elles sont normalement fortes, surtout lorsque l’on a réussi à trouver sa voie.

Il n’y a pas que le savoir-faire classique. Des compétences inhérentes à sa personnalité sont indispensables à l’intégration dans une équipe par exemple.

Des qualités moins techniques et plus sensibles, telles que la capacité à résoudre des problèmes, l’intelligence émotionnelle, la confiance en soi (sans être arrogant), la gestion du stress, du temps, la visualisation, le sens du collectif et bien d’autres sont recherchées.

Le design du CV

Inutile d’être un pro de Photoshop ou InDesign. En 2019, des exemples de CV fourmillent sur le web et faire un CV en ligne est un jeu d’enfant.

Un modèle de CV gratuit à télécharger permet de gagner du temps en choisissant un template parmi de nombreux qui sont proposés.

Si vous êtes d’humeur créative, vous pouvez faire votre propre design sur Word ou Canva. Il existe sur ces mêmes outils des modèles de CV, on peut être simple ou original. Certains sites internet sont même spécialisés dans la création de CV.

Un CV moderne saura attirer l’attention. Pour épater votre employeur et mettre en avant votre côté créatif, on peut à peu près tout tenter, dans la limite du raisonnable.

Il est même possible de se lancer dans l’aventure du CV vidéo. Toutefois, cette vidéo doit être de qualité ainsi que votre prestation, l’idée reste de se vendre avec panache.

Si vous êtes dans le domaine de la communication, de l’art et du design, n’hésitez surtout pas à être créatif et mettez toute l’énergie que vous pouvez dans l’aspect graphique ou conceptuel d’un beau CV. Une démarche humoristique et culottée est facilement appréciée dans ce type de professions. Vous pouvez-vous amuser, profitez-en !

Petit bonus : on peut imprimer son CV sur du papier cartonné afin de sortir du lot dans une pile de CV que votre recruteur aura sous la main.

Faire un CV en anglais ?

Ceci dépend de l’emploi que vous visez et de qui sont vos recruteurs. Néanmoins, pour un CV en français ou en anglais, l’un des points déterminants est de s’appliquer.

Les fautes d’orthographe sont rédhibitoires et ce, quelque soit la langue, vous n’aurez pas d’excuses.

Il vaut donc mieux faire relire son CV par une personne compétente pour éviter qu’une coquille vienne briser vos chances d’être retenu.

Mentir sur son CV ?

Plutôt que de gonfler son CV de manière irréaliste, ce qui est vite tentant lorsqu’on entre dans le monde du travail est que notre seule réelle expérience est un stage d’une semaine effectué au collège, misez sur vos soft skills et sur des expériences qui vous paraissent insignifiantes au premier abord mais qui révèlent votre tempérament et témoignent de vos qualifications.

Citez des activités volontaires, parfois bénévoles : baby sitting, entretien de l’appartement de la voisine lorsqu’elle part en vacances… Tout ce qui montre que vous êtes impliqué, responsable, fiable et motivé est bon à mettre dans le premier CV d’un jeune de 16 ans par exemple.

Le job d’été et saisonnier, même s’il ne correspond pas à l’entreprise que vous ciblez, prouve que vous ne vous laissez pas aller.

Mentir sur son CV est risqué et vous pourrez vous retrouver mal à l’aise lorsqu’on vous demandera d’accomplir des tâches que vous ne connaissez pas en réalité. Et vous pourrez également vous trouver en difficulté lors de l’entretien d’embauche.

L’enjoliver légèrement reste acceptable et si tout se passe bien, les recruteurs seront compréhensifs par rapport à votre âge.

La loi Aubry sur le CV indique que c’est au recruteur de vérifier les informations inscrites sur le CV. Toutefois, le candidat est tenu de fournir ses informations de bonne foi, avec transparence et honnêteté.

CV avec ou sans photo ?

La question de la photo fait débat. Certaines entreprises l’exigent et l’augmentation des recrutements via les réseaux sociaux donne l’habitude aux recruteurs d’embaucher « un visage » avec tous les biais que cela peut impliquer.

Les discriminations persistent, au-delà du racisme, comme celles liées à la beauté physique qui ne sont pas rares, ou même liées au genre.

Alors le CV anonyme est-il une solution ? A vous de voir mais sachez toutefois que si une entreprise porte de mauvaises valeurs discriminantes, vous n’aurez certainement pas envie de travailler avec elle.

Ceci dit, en mettant une photo, le recruteur sait à peu près à quoi s’attendre en vous rencontrant, et vous aussi !

Que mettre dans « objectifs » ?

Dans les objectifs, il faut pouvoir résumer brièvement nos aspirations en entrant dans l’entreprise, ce que l’on souhaite accomplir et  pourra apporter comme valeur ajoutée.

En haut du CV, vous pouvez décrire cet objectif en une phrase courte et incluant des verbes d’action.

Que mettre dans son CV pour une reconversion professionnelle ?

Il va falloir que le recruteur comprenne votre parcours en un simple coup d’oeil et la tâche n’est pas toujours aisée.

Il faudra donc refaire son CV en fonction de ce cheminement et en trouvant un point d’ancrage cohérent et pertinent entre votre nouvel emploi et l’ancien. En cherchant bien, on trouve !

On peut également mettre en avant un parcours atypique et organiser son CV de manière à ce que l’on comprenne que les expériences passées, aussi différentes soient-elles, vous aient permis d’acquérir des qualifications utiles dans ce nouveau job.

Votre ancien travail ne doit pas être un frein à votre reconversion mais au contraire un tremplin.

Publier son CV sur les réseaux sociaux

De nombreuses plateformes permettent de publier son CV afin de faciliter la recherche d’emploi. C’est le cas notamment d’Indeed et LinkedIn pour citer les plus connues. Par extension, on peut aussi mentionner Pôle Emploi.

Toutefois, soyez vigilant quant à la nature des documents que vous postez sur le net, notamment quand ceux-ci contiennent des informations personnelles qui pourraient être utilisées contre vous.

D’un point de vue pratique, il est important de garder une version modifiable de son CV et d’enregistrer en format PDF la ou les versions finales à envoyer par mail ou à imprimer. C’est très utile au cas où l’on devrait refaire son CV pour y ajouter des choses.

N’oubliez pas qu’il peut parfois être pertinent de posséder plusieurs CV plus ou moins orientés vers l’une ou l’autre de vos compétences et en fonction du poste désiré.

Vidéo

Voici d’autres idées pour savoir comment faire un CV grâce à Youtube :

Infographie CV

infographie cv