S’occuper d’un bébé calmement (en + de 33 infos utiles)

Comment s’occuper d’un bébé ? Question existentielle qui traverse aussi bien l’esprit des futurs parents que les autres. Voici le moment fatidique où vous êtes seul avec bébé et c’est une importante responsabilité qui laisse peu de place à l’erreur.

Même si nous avons souvent l’instinct maternel ou paternel et qu’avoir un enfant peut être un véritable accomplissement, il y a des choses à savoirs impérativement avant de s’occuper d’un bébé. C’est bien différent d’une poupée reborn et on doit passer à l’action pour rendre bébé heureux, en bonne santé et bien entouré.

Il va falloir comprendre ses besoins pour ne pas paniquer quand bébé pleure. Etre à l’écoute et assurer la sécurité de l’enfant sont les deux clés du succès. Pour une nuit, une semaine ou jusqu’à ce que bébé devienne grand, voici nos conseils pour tout connaître sur le bien-être du bébé.

Sommeil du bébé

bébé

Les nouveaux-nés ont besoin de beaucoup dormir. Le rythme de sommeil dépend de chaque bébé et il convient de le respecter au mieux pendant les premières semaines.

Chose pas toujours facile car le bébé a un rythme très différent de celui de ses parents. Il dort et se réveille quand il veut, qu’il soit 15h ou 3h du matin. Son horloge biologique n’est pas encore réglée, c’est avec le temps qu’il saura identifier le jour et la nuit.

Pour l’aider, il est essentiel de stimuler le bébé pendant le jour, le faire siester hors de la chambre à coucher, dans un lit parapluie placé dans le salon par exemple.

Pendant la nuit, il est important d’instaurer une atmosphère calme et tamisée lorsqu’il se réveille pour boire du lait. Respectez le rythme du bébé est important pour son éveil et sa santé, l’idéal est de comprendre ce rythme pour que ces bouleversements, sources de stress, ne nuisent pas à la vie de couple.

Il ne faut pas s’inquiéter la première semaine, bébé dort généralement près de 20h par jour et se réveille pour manger uniquement. A noter également qu’un bébé prématuré aura tendance à avoir davantage besoin de sommeil.

Très vite, les parents s’attendent à ce que bébé fasse ses nuits. Ne jamais se comparer aux autres, la réalité étant que chaque enfant à son propre rythme.

Quand bébé fait-il ses nuits correctement ? Lorsque l’on a installé un environnement favorable et que son corps est physiologiquement prêt.

Les trois premiers mois, le bébé doit assumer la transition du ventre de sa maman au grand espace de son lit. Pour faciliter ce changement, il s’agira de lui offrir un confort proche de celui qu’il a connu pendant 9 mois. Les berceaux qui enveloppent le bébé sont idéaux.

Pendant les premières semaines, l’emmaillotage peut être une solution envisageable également. La première chose à faire est de s’assurer que bébé a sa couche propre.

Ajustez la température de la pièce autour de 19° minimum. Investir dans un humidificateur d’air peut permettre d’éviter bien des rhumes.

Ne laissez jamais de tissus, peluches et autres objets traîner dans le lit de bébé, les risques d’étouffement sont élevés.

De la même manière, un bébé doit exclusivement dormir sur le dos, la mort subite du nourrisson guette chaque bébé mal positionné dans son lit. Si le cododo vous séduit, restez toujours vigilant.

A partir de 4 mois environ, il sera intéressant d’installer une routine dodo, des livres, comptines, bains, massages… S’il est vite tentant de mettre des bruits venant de Youtube, privilégiez autant que possible votre propre voix et présence, essentielles pour la sécurité affective de l’enfant.

Le bébé de 5-6 kg a a priori suffisamment d’énergie pour ne plus demander à boire la nuit. S’il se réveille en pleurant, il se peut qu’il soit encore en train de dormir. Une main posée sur le ventre peut le rendormir rapidement.

Investir dans un babyphone et plus tard une veilleuse peut faciliter la surveillance de bébé. Dans les autres achats pour bébé, une moustiquaire lit saura protéger bébé des insectes susceptibles de perturber son sommeil.

Le symptôme du baby blues et la dépression post-partum sont récurrents, la fatigue accumulée et les bouleversements peuvent mener à ce désagrément temporaire. Il ne faut alors pas culpabiliser mais ne pas hésiter à demander de l’aide au quotidien.

De la même manière, si vous avez des difficultés à gérer les pleurs de bébé, il est important de solliciter de l’aide. De nombreux bébés souffrent du syndrome du bébé secoué après une crise de larmes inconsolable et d’une réaction excessive de l’adulte.

La sécurité affective et matérielle permettront au bébé de dormir rapidement. Quand il ne dort pas, il est courant que bébé se mette à pleurer. Le laisser se plaindre ou non va dépendre de votre capacité à supporter ses plaintes.

Parfois au bout de 5 petites minutes, bébé se rendort donc ne pas se précipiter s’il n’y a pas de danger, sans pour autant laisser bébé dans cet état de stress potentiellement fragilisant.

Lorsqu’on garde un enfant qui n’est pas le sien, il faut toujours demander aux parents quelles sont les habitudes du bébé et ce, même pour une nuit.

Lui prendre un magnifique couffin en osier ici.

Activités avec bébé

Comment occuper bébé la journée ? Question qui se pose très vite après avoir bataillé pour son sommeil. Bébé fait ses nuits mais un autre problème surgit.

Les premières années de la vie d’un enfant sont fabuleuses, voir un bébé grandir et développer ses capacités au jour le jour est fantastique. Il a besoin de contact humain mais aussi d’apprendre à s’amuser seul, ses pieds et mains peuvent l’occuper pendant des heures.

Tout est prétexte à l’apprentissage. En gazouillant, bébé expérimente le langage par les sons. Pour les plus jeunes, des hochets et projections au plafond peuvent le stimuler. A partir du moment où il est capable d’attraper des objets et de se mettre sur le dos seul, le champ des possibles s’élargit.

Quand un bébé marche à quatre pattes et debout, il sera important de lui proposer divers jeux d’éveil dans un espace précis.

S’il faut laisser bébé découvrir le monde par ses moyens, il a besoin d’attention, d’accompagnement et d’interaction régulière pour sa santé mentale.

Les trois premiers mois, chantez avec un bébé, parlez-lui, instaurez de petits rituels comme pédaler avec ses pieds pendant le change. Bercez-le dans les bras et apprenez-lui les réalités du monde physique en laissant couler l’eau sur différentes parties de son corps pendant le bain. Faites de grands sourires.

Dans cette tranche d’âge, bébé ne voit pas beaucoup plus loin que 30 centimètres devant lui, il sera donc fasciné par les mouvements de votre bouche quand il est porté.

Entre 3 mois et 6 mois, le bébé apprend à se retourner progressivement. On peut le laisser à plat ventre sur un tapis d’éveil, il essaiera d’attraper les objets vers le haut, ce qui aura notamment l’avantage de muscler son cou.

Jouez avec les bébés âgés de 3 mois à 6 mois en changeant votre voix, faisant des grimaces, le rire aux éclats est garanti. Et rien n’est plus précieux qu’un bébé qui rigole. Au dessus de 6 mois, plus précisément vers ses 8 mois, l’enfant est réactif aux jeux de poursuites à 4 pattes dans la maison, à l’indémodable « coucou » et il se plaira à imiter les signes de la tête et de la main.

En dehors de la maison, de nombreuses activités avec les bébés sont possibles. Les piscines de nombreuses villes ont des programmes bébé nageur. Un bon moyen de partager un moment fort avec son bébé tout en se détendant. Des séances de yoga en sa compagnie sont aussi de plus en plus fréquents.

Au quotidien, plutôt que le laisser dans sa chambre, il peut être judicieux d’installer un transat dans la pièce à vivre afin que bébé participe indirectement à la vie de la maison. Le porte bébé est une belle façon d’inclure le petit dans ses tâches quotidiennes.

Il n’est pas rare que bébé refuse de rester trop longtemps dans son parc d’éveil. Selon son âge, proposez-lui un panier avec des objets inhabituels. Ne jamais lui donner tous les jouets d’un coup. Il faut faire tourner ces objets afin qu’il ne se lasse pas.

Proposez-lui également des fruits et légumes à manipuler (sous surveillance). Il faut qu’il prenne de bonnes habitudes assez tôt !

On peut aussi lui proposer des objets du quotidien pas forcément destinés au bébé mais désinfectés et sans danger comme des boîtes en tout genre. Il est très tentant de laisser bébé devant les dessins animés mais c’est une pratique déconseillée pour son bien-être et développement.

Prendre un trotteur Fisher-Price vraiment cool ici.

Vêtements bébé

vetements bebe

Le body est le vêtement de base pour le bébé. Pratique pour changer une couche, il convient d’en prévoir toujours de rechange.

Avant de procéder au changement, il faut connaître les bons gestes pour assurer la sécurité de bébé.

Dans ses premiers mois, il est très fragile. Mais très vite, on prend le coup de main et changer bébé devient une routine facile et un réel moment de partage. N’hésitez pas à lui parler pendant que vous le changer. Etre manipulé de manière mécanique et silencieuse n’est pas très agréable, vous en conviendrez.

La communication verbale est rassurante et à force, il anticipera les mouvements et vous facilitera les choses. Privilégiez des gestes précis et lents. Toujours commencer par la même chose car la ritualisation contribue au sentiment de sécurité. Appelez-le par son prénom, expliquez ce que vous êtes en train de faire, chantez…

Le maintien de la tête est essentiel chez le nourrisson jusqu’à 2-3 mois. Ses muscles ne sont pas encore formés et sa tête (lourde et imposante par rapport au reste de son corps) risque de balloter de droite à gauche et d’avant en arrière, ce qui peut entraîner des coups involontaires et des séquelles liées aux secousses. C’est pourquoi lorsque l’on porte un bébé, on garde une main au niveau de la nuque et sous les fesses.

Quand on change les vêtements de bébé, le plus sécurisant est de le laisser allongé sur le dos et de poser une main sur le ventre pour le maintenir dès qu’on le quitte des yeux, pour attraper une couche par exemple. Notamment sur une table à langer placée en hauteur.

En utilisant les réflexes archaïques, on peut solliciter des interactions avec bébé. Par exemple, lorsqu’on pose un doigt dans la paume de sa main, bébé va le serrer par réflexe. On peut alors en profiter pour passer le gilet ou retirer le bras de la manche du body.

Autre question essentielle : comment habiller bébé la nuit ? Pour un sommeil optimal, l’enfant doit être habillé en fonction de la température de sa chambre. En été, au-delà de 25° dans la chambre, bébé reste en couche uniquement. Entre 24 et 25° un simple body suffit et entre 20 et 24, on peut rajouter une gigoteuse au body. En dessous de 20°C, un body, un pyjama et une gigoteuse.

Choisir une gigoteuse plus ou moins chaude selon la température. Les bodies qui s’ouvrent par le bas sont plus pratiques. Si vous en avez qui se ferment dans le dos, faites basculer délicatement bébé sur le côté pour presser les pressions. Ce sont des positions très délicates. Pour être à l’aise, il est préférable de choisir des bodies et pyjamas qui s’ouvrent par le bas.

Bébé grandit vite, ce qui signifie que ses vêtements seront rapidement trop petits. Pour trouver des vêtements bébé pas chers, il faut demander à son entourage.

Généralement, les parents peuvent vous les céder sachant qu’ils n’ont pas été portés longtemps. Il en est de même pour les chaussures bébé qui sont quasi-neuves. La taille du pied de bébé augmente rapidement également.

Prendre un body bébé unisexe 100% coton bio ici.

Vous pouvez aussi faire un cadeau original pour bébé avec des chaussures personnalisées !

Développement du bébé

La première année, bébé découvre le monde qui l’entoure, les capacités de son corps, les sensations de la vie. C’est un processus lent qui diffère selon les enfants. Il ne faut jamais comparer son bébé aux autres bébés, si vous avez des doutes, parlez-en à un pédiatre.

Il existe néanmoins des constantes qui permettent d’estimer l’âge moyen auquel le bébé atteint ses nouvelles compétences. Autour de 2-3 mois, bébé apprend à se mettre sur le ventre, il peut ainsi soulever sa tête et se maintenir sur ses avant-bras.

Autour du quatrième mois, bébé fait ses nuits. C’est aussi le moment où il s’amuse à attraper ses mains et ses pieds.

Aux environs du 5e mois, bébé peut avoir accès à une variété de textures et saveurs plus importante. Toutefois, il est nécessaire de demander l’avis du pédiatre avant toute première tentative.

Vers ses 6 mois, il reste assis sans appui, sa première dent peut faire son apparition. C’est autour de ses 9 mois que bébé mangera seul à l’aide de ses mains, il se pourrait aussi qu’il se mette à marcher à 4 pattes.

Vers son premier anniversaire, bébé peut passer au stade supérieur et se mettre à marcher mais aussi à bavarder et enfin prononcer son premier mot.

Certains bébés se concentrent davantage sur le langage que sur la motricité qu’ils développeront plus tard et vice et versa. Pour aider au développement de la motricité de bébé, il ne faut pas hésiter à le laisser gambader dans la maison, toujours dans la limite de sa sécurité. Le sens du toucher et la réactivité des tout-petits seront fortement amplifiés.

Afin de mesurer le bon développement de bébé, durant ses premiers mois, le pédiatre sera amené à vérifier si le bambin présente bien des réflexes archaïques tels que le réflexe de succion, le réflexe de Moro ou le réflexe de l’allongement de l’extension croisée qui sont des réflexes présents pour la plupart dès la naissance. Il s’agit d’automatismes plus ou moins liés à la survie de l’enfant : alimentation, agrippement, défense…

L’hygiène du bébé

hygiene

L’hygiène de bébé est essentielle, une routine quotidienne doit être instaurée pour son bien-être et sa santé. Fille ou garçon, il y a très peu de différences dans les soins à apporter.

Avec un coton et du sérum physiologique, on frotte délicatement ses yeux tous les jours.

De la même manière, on nettoie ses oreilles en passant délicatement sur les bords. Le coton-tige est trop dangereux à cet âge.

Pour nettoyer le nez, c’est le même procédé.

Quant au visage, choisissez un lait de toilette – bio de préférence – à appliquer délicatement avec un coton.

Avant de changer un bébé, il faut préparer l’environnement pour éviter d’avoir à aller chercher quelque chose en dernière minute. Des couches de rechange, un gant toilette, éventuellement des vêtements de rechange, la poubelle à couche, des couches écologiques si possible à proximité et un lait nettoyant.

Pour les fesses rouges, irritation bénigne, on peut utiliser des produits type Bepanthen.

Bébé est sur le dos. On ouvre la couche et on inspecte. Ensuite, on nettoie bébé en commençant par le bas ventre, les plis puis les parties génitales et enfin l’anus. Ce n’est qu’autour de ses 2 ans que bébé pourra utiliser le pot, puis éventuellement le réducteur de toilette.

Pour le bain de bébé, la température de la salle de bain doit avoisiner les 21-22°. Celle de l’eau du bain atteint les 37° mais pas plus. Il est important de mesurer la température du bain avec un thermomètre prévu pour cela.

Avant ses 5 mois, bébé ne prend pas encore de bain sur son transat. Il est maintenu au niveau de la nuque et des fesses pendant toute la durée du bain.

Cela peut parfois être compliqué de savonner un bébé de cette manière, on peut alors procéder sur une table à langer puis le rincer.

Autour de son 6e mois, lorsqu’il tient assis tout seul, bébé peut rester assis dans le bain mais toujours sous la surveillance d’un adulte.

Ne pas oublier de laver les fesses de bébé avant de lui faire prendre son bain. Les soins des bébés ne doivent pas être négligés.

Notons que s’occuper d’un faux bébé est une manière rassurante d’intégrer les gestes facilement avant l’arrivée de bébé.

Prendre une baignoire pliable fort pratique pour votre bambin ici.

Nourrir un bébé

Un bébé, c’est avant tout un nourrisson. Comme le mot le laisse entendre, il a besoin de nourriture, affective et alimentaire.

Durant ses premiers mois et premières années, le bébé est très dépendant de son parent, tuteur ou toute autre personne s’occupant de lui. La qualité des soins qu’on lui apporte se reflète sur sa santé.

Dans la mesure du possible, on préférera donner à bébé des petits pots bio. De sa naissance à ses 4 mois, bébé boit du lait maternel ou du lait premier âge exclusivement. L’allaitement est fortement recommandé jusqu’à 9 mois par certains spécialistes (même jusqu’à l’âge de 2 ans selon l’OMS).

A partir de 5 mois, c’est le moment de la diversification alimentaire. Le bébé continue à boire du lait mais il mange des petits pots de légumes en complément. Il est pratique d’acheter ces aliments pour bébé mais si possible, faites vos propre préparation à l’aide d’un robot de cuisine.

Au 6e mois, on peut introduire des fruits cuits mixés à son repas de tous les jours. Autour du 7ème mois, bébé pourra manger des  aliments riches en protéines type viande, poisson et oeufs mixés et des aliments plus durs quand il fera ses premières dents.

La diversification alimentaire s’imposera d’elle-même au moment du premier pic de croissance de bébé, cela est notamment visible chez ceux nourris au sein.

Lorsque ces derniers ont pris beaucoup de poids et qu’ils ont encore faim alors que la maman n’a plus rien à proposer, c’est qu’il est temps de passer à l’introduction de purées.

Les investissements à faire autour de l’alimentation de bébé sont le chauffe biberon (éventuellement accompagné d’un biberon anti-collique) idéal quand bébé se réveille la nuit et la chaise haute (ou un réhausseur) quand il passe aux purées de légumes.

Regardez cette vidéo Youtube pour savoir comment faire roter le bébé :

Garde d’enfants

Si le congé maternité permet de bien s’occuper de bébé pendant les premières années de sa vie, parfois, les parents doivent reprendre le travail très tôt. Vient alors la question de la garde de l’enfant.

Crèche, nourrice… Le choix est difficile. Le milieu de la petite enfance est souvent saturé. Les places en crèche étant chères, il n’est pas rare que les parents recherchent une assistante maternelle.

Dans tous les cas, la communication est indispensable pour se rassurer et guider au mieux la personne qui s’occupe de son bébé afin qu’elle comprenne ses habitudes et son caractère.

Faites en sorte de visiter les lieux, que ce soit chez la nounou ou à la crèche. Le personnel doit être aimable, le matériel de puériculture adapté et en bon état.

Pour les absences occasionnelles, des proches ou une baby-sitter expérimentée et de confiance pourront s’occuper du chérubin.

Sortir bébé

Avant de sortir bébé, il y a des indispensables à emporter, un sac de lange avec tout le nécessaire de rechange et les accessoires liés la saison et la durée du voyage type crème solaire, chauffe biberon de voyage…

Quelque soit son âge, il ne faut pas sortir bébé aux heures les plus chaudes de la journée. En plus de boutons de chaleur, il pourrait se déshydrater très rapidement.

Sortir bébé est important pour son équilibre mais également pour qu’il puisse forger ses défenses immunitaires. Dès ses premiers jours, bébé peut être sorti avec une poussette de naissance. Il faut bien prendre soin que bébé n’attrape pas froid.

En voiture, un siège auto adapté à l’âge de bébé est nécessaire.

Selon les endroits, il vaut mieux faire garder son enfant par quelqu’un plutôt que de sortir avec. Par exemple, pour passer un bon moment au resto, on peut confier son bébé à une personne de confiance et si besoin, faites-lui lire cet article.

Prendre une poussette Hauck très utile pour vous balader avec bébé ici.

Vidéo

Découvrez ce très beau reportage sur les bébés qui propose une immersion en maternité :

Infographie s’occuper d’un bébé

infographie s'occuper d'un bébé