Comment s’occuper d’un hamster (en plus de 11 choses essentielles)

Comment s’occuper d’un hamster ? Cette adorable boule de poils très active est terriblement craquante. C’est aussi un animal fragile qui a besoin d’un confort optimal.

Elever un hamster est une expérience très chouette à vivre mais il est nécessaire de prendre des renseignements essentiels avant de se lancer.

Les hamsters ont beaucoup de succès auprès des enfants mais aussi des plus grands. Ce sont des animaux de compagnie qui apprécient le divertissement et qu’on se plait à observer jouer ou courir dans leur fameuse roue. Il sont très sportifs, certes, mais tiennent également à leur temps calme qu’il faut respecter afin de ne pas bouleverser leur rythme naturel.

Pour tout savoir sur le hamster, notamment comment il vit et vieillit, voici nos meilleurs conseils à suivre pour accueillir un hamster chez soi.

Cage pour un hamster

L’habitat du hamster doit être conçu selon ses besoins, notamment celui lié à l’activité physique. Il sera donc très important d’aménager la cage avec des jeux, une roue fermée pour éviter les blessures et un parcours sinueux type tunnel.

Vous pouvez opter pour une cage ou un terrarium. Les modèles de cage typiquement vendus en animalerie sont souvent trop petits, même s’ils sont tout juste suffisants pour un hamster nain. On peut tout à fait construire sa propre cage à hamster si on sait bricoler.

Sachez par ailleurs qu’une cage avec barreaux (grillage) permettra à votre hamster de grimper et de s’amuser.

Dans une cage sans barreaux, il sera intéressant d’ajouter des escaliers par exemple. Pour tapisser votre cage ou votre terrarium, ne craquez pas trop vite sur les litières avec copeaux parfumés. Ce ne sont pas les meilleures pour la santé du hamster. Essayez plutôt les copeaux de chanvre ou de bois (attention à l’aspect poussiéreux).

Le hamster appréciera de creuser et fouiner, donc le mieux à faire est de déposer une bonne couche de litière, c’est aussi un très bon moyen d’amortir ses chutes lorsqu’il s’adonne à l’escalade.

Quand vous en avez la possibilité, sortez votre hamster de sa cage, délimitez un espace dans lequel il pourra jouer en votre compagnie. Outre ses activités récréatives, votre hamster sera très heureux de pouvoir construire son nid avec un peu de foin. N’hésitez pas à mettre un petit abri dans son espace de vie.

N’oubliez pas que la plupart des hamsters sont des rongeurs nocturnes. Ainsi, ils seront davantage actifs la nuit. Pour son équilibre, il faut pouvoir respecter ce rythme.

Bien évidemment votre cage ou terrarium devra être équipé d’un biberon d’eau et d’une coupelle pour la nourriture.

Acheter une belle cage pour hamster avec roue et tunnel ici.

Nourriture pour hamster

nourriture

En tant que base de son alimentation, le hamster aura besoin, en fonction de son poids, de l’équivalent moyen d’une cuillère à soupe d’un mélange de graines de qualité.

Cette valeur moyenne augmentera ou sera réduite si vous avez un hamster de grosse corpulence comme un hamster doré syrien, hamster panda ou un petit hamster comme le hamster russe ou le hamster de Roborovski.

Comme de nombreux rongeurs, le hamster risque de trier les graines qui lui plaisent de celles qu’il n’aime pas. D’autres alternatives existent comme les bouchons pour pallier à ce problème mais les apports nutritifs ne sont pas forcément au rendez-vous.

Quoique vous choisissiez, l’essentiel pour votre hamster est d’avoir une nourriture variée et qualitative. En complément de sa base, le hamster a besoin de fruits (pomme, pêche, banane, fraise, melon…) et légumes (salade, carotte, petit pois, trèfle, concombre…), bio de préférence.

Bien propre, ces morceaux de fruits et légumes doivent être donnés avec parcimonie et ne doivent jamais stagner dans la cage. Identifiez ses fruits préférés et utilisez-les comme des gourmandises de temps à autre.

De manière sporadique, proposez des vers de farine pour un bon apport en protéines.

Comportement du hamster

hamster

La plupart d’entre eux ne supportent pas la cohabitation. Envisagez donc de laissez votre hamster en solitaire.

Toutefois, ils apprécient le contact humain, sans excès. Ce sont des animaux joueurs et joviaux. Le hamster nain (hamster chinois, hamster de Campbell, hamster russe…) est particulièrement fragile à cause de son petit gabarit, il faut être très vigilant lors de leur manipulation par des enfants.

Bien s’occuper d’un hamster implique donc de le sortir, le câliner mais aussi de le laisser tranquille et au calme le reste du temps.

S’occuper d’un hamster quand on part en vacances n’est pas évident. Outre les distributeurs de nourriture automatique, il est vivement conseillé de confier votre petite bête à une connaissance attentionnée. Car un trop grand délaissement peut mettre à mal la santé mentale de votre hamster.

Si jamais votre animal manque de tonus, maigrit ou grossit assez rapidement, a des rougeurs ou suppurations, il convient de consulter un vétérinaire.



Reproduction du hamster

Se lancer dans un élevage de hamsters n’est pas sans risque. Il faut pouvoir assumer et la mise-bas ne se passe pas forcément comme prévu.

L’accouplement d’un mâle et d’une femelle dépend de la compatibilité de la couleur de ces hamsters. La reproduction des hamsters est aussi un acte très bref qu’on peut ne pas percevoir.

Il n’est pas rare d’acheter un hamster déjà fécondé. Si cela arrive, il s’agira de ne pas changer vos habitudes et celle de votre femelle hamster. Mais sa nourriture devra être enrichie (graines de tournesol, graines de courge, vers de farine…).

On peut éventuellement rajouter du foin pour garnir le nid mais guère plus. N’intervenez pas auprès de la femelle, ne nettoyez pas la cage. A part urgence, il faut la laisser tranquille durant sa gestation et parturition. La moindre contrariété et le moindre stress peuvent amener celle-ci à manger ses petits.

En effet, dans un réflexe de survie, certains animaux pratiquent le cannibalisme sur leur progéniture, notamment lorsqu’ils estiment ne pas avoir les ressources nécessaires (physiques, matérielles…) pour élever leur bébé.

Pour le bien du bébé hamster, ne le touchez pas jusqu’à ce qu’il atteigne deux semaines. Le sevrage arrive après 25 jours environ. Bien avant, essayez de trouver des particuliers qui accepteront avec plaisir de s’occuper de vos bébés hamsters.

Espérance de vie du hamster

La durée de vie d’un hamster est relativement courte, c’est à dire 3 ans en moyenne.

Le hamster âgé aura tendance à avoir une démarche plus pataude et moins vive. Il n’est pas rare qu’ils s’affinent avec l’âge. Cependant, il reste un animal mignon jusqu’au bout.

En règle générale, il est très difficile pour un néophyte de déterminer s’il est en compagnie d’un vieux hamster ou d’un jeune. Sa robe ne s’altère pas non plus.

Le hamster doré, par exemple, garde ses caractéristiques vives et énergiques jusqu’à sa mort. C’est aussi le cas du hamster nain en général.

Vidéo hamster

Découvrez cette vidéo sympa sur le hamster nain :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *