S’occuper d’une tortue (d’eau ou terre en + de 11 trucs)

Comment s’occuper d’une tortue ? La tortue d’eau et de terre sont des animaux de compagnie particulièrement appréciés. Les tortues ont une durée de vie relativement longue. Alors pour beaucoup, entre tortue ou poisson, le choix est vite fait !

Bien évidemment, toutes les tortues ne se valent pas, elles n’ont pas les mêmes besoins. De plus, il existe des tortues aquatiques ou terrestres.

Vous envisagez d’adopter une tortue ou venez d’en avoir une ? Vous vous demandez que mange une tortue ? Quand ce reptile hiberne ? Pourquoi votre tortue ne mange pas ? Nous vous répondons !

La tortue de terre

tortue

Les tortues terrestres ont connu un succès grandissant depuis l’essor des NAC (nouveaux animaux de compagnie).

Toutefois, la législation française a réglementé la possession de tortue de terre. En effet, une déclaration d’élevage est nécessaire si vous souhaitez vous occuper d’une tortue. Un permis vous sera ensuite délivré. Il est par ailleurs interdit de capturer une tortue trouvée dans la nature.

Il faut rester vigilant lors de l’achat à un particulier car certaines espèces comme la tortue Hermann sont menacées d’extinction par les incendies fréquents et les pesticides. De fait, leur vente est extrêmement surveillée.

Pourquoi adopter une tortue terrestre ?

La tortue de terre est un reptile extrêmement facile à entretenir, pour peu que l’on fasse attention aux carences en vitamine D et aux changements brusques de température. Sous sa carapace bien dure, la tortue reste un animal sensible à son environnement.

Les tortues vivent longtemps dans de bonnes conditions. Une parcelle de pelouse en plein air avec un petit coin d’ombre et un terrarium muni d’une lampe UV feront son bonheur.

Pour qu’elle puisse fêter ses 60 et quelques bougies, il faut que son espace extérieur, son enclos, soit de dimension suffisante par rapport au ratio taille/poids de la tortue. Il en va de même pour le terrarium.

Se procurer un terrarium pour sa tortue (pas trop grosse) recommandé par Tutokoman sur Amazon ici (pensez aussi à la lampe UV).

L’alimentation de la tortue

Que mange une tortue ? Tout dépend de l’espèce. Certaines tortues carnivores se nourrissent de poissons ou d’insectes. D’autres, herbivores, se contentent de végétaux, fruits et légumes et les omnivores grignotent un peu de tout.

Après s’être bien renseigné sur le régime alimentaire de votre tortue, veillez à la nourrir avec des aliments frais et variez régulièrement les saveurs.

Toujours pour préserver la qualité de sa carapace, la tortue a besoin en règle générale de nourriture riche en calcium, comme les feuilles de brocoli ou la luzerne par exemple.

Comment faire hiberner une tortue ?

Certaines tortues hibernent d’octobre à mars. Cela ne concerne pas toutes les espèces de tortues terrestres.

Vous aurez un rôle à jouer dans l’hibernation de votre tortue. Elle devra être placée dans un cageot rempli de feuilles et de paille avec un fond de terre épais.

Mais avant cela, toutes les conditions doivent être réunies pour que tout se déroule bien, c’est à dire que la tortue s’isole 5 mois (pour les tortues matures) et 1 mois pour les jeunes tortues.

Pour l’hibernation hivernale des tortues, le reptile doit être en bonne santé avec un poids suffisant pour ne pas mettre en danger la vie de l’animal.

Quelques semaines avant, il convient de réduire les portions de nourriture journalières. Pendant l’hibernation, il ne faut absolument pas laisser votre tortue à l’abandon ! Une pesée quotidienne pour surveiller le poids est nécessaire, ainsi qu’un thermomètre pour maintenir la température de la pièce entre 5° et 10°C.

Ma tortue est malade

Les tortues sont souvent sujettes aux rhinites du fait de leur sensibilité aux changements de température.

En règle générale, la tortue malade doit rester bien au chaud dans son terrarium (autour de 30°).

Lors de ses sorties en extérieur, il n’est pas rare que la tortue s’écorche et présente une plaie ouverte. Nettoyez la plaie avec un produit antiseptique et restez à l’affût de tout phénomène incongru, comme la présence d’insecte ou d’œufs d’insecte dans la blessure.

Une tortue amorphe, qui perd du poids et dont le corps traine sur le sol lorsqu’elle marche est probablement malade. N’hésitez pas à consulter un vétérinaire pour déterminer son problème avec précision. Faites de même si votre tortue « crie », c’est sans doute une pneumonie et ses jours peuvent être en danger.

La tortue n’est pas solitaire, la plupart des tortues aiment la compagnie mais surtout pas celle d’autres animaux, même si une cohabitation peut être a priori viable, la tortue à des besoins particuliers qui ne s’accordent pas avec ceux des autres reptiles comme l’iguane.

Si vous souhaitez rendre heureuse votre tortue, vous pouvez lui offrir la compagnie d’une autre tortue de la même espèce. Il n’y a pas d’inconvénient à avoir une tortue ou un petit groupe de tortues tant que l’espace est suffisant.

Les tortues captives ne doivent pas être laissées dans la nature. Si vous décidez de vous séparer de votre reptile, renseignez-vous sur les centres officiels qui prennent en charge les reptiles. Pour éviter cette situation délicate, réfléchissez bien avant d’acheter une tortue, c’est un investissement.

Reproduction des tortues de terre

Si vous envisagez d’élever une tortue de terre, sachez que l’âge de la maturité sexuelle indispensable à la reproduction de ces tortues varient entre 5 et 12 ans, selon l’espèce. Il est important de se renseigner sur la spécificité de l’espèce convoitée, tortue Hermann, tortue bordée

Au printemps, lors de la période de reproduction des tortues, les mâles peuvent agir de manière très agressive entre eux mais également lors de l’accouplement avec les femelles. Il s’agira donc d’être vigilant et de vérifier les potentielles blessures.

Les femelles gardent les œufs fécondés plus ou moins longtemps avant la ponte, un mois ou deux. Le mieux à faire, pour que tout se déroule bien, est de préparer un lieu de ponte, un endroit dans lequel la tortue peut creuser pour déposer ses œufs, et de ne pas y toucher pendant cette période.

Certains éleveurs préfèrent utiliser un incubateur pour garantir la naissance des bébés tortues. Ces derniers ont besoin d’une température allant de 26 à 34 degrés. La température influe sur le sexe des bébés tortues. Les températures les plus chaudes, autour de 33°, engendreront des femelles. Tandis que les plus basses, autour de 27-28°, des mâles et les températures intermédiaires créeront des mâles et des femelles. Ainsi, avec un incubateur ou un maintien régulier de la température il est possible de connaitre le sexe de la tortue terrestre.

On peut être tenté d’aider les bébés tortues à sortir de leur coquille mais il ne faut pas, les bébés mettent naturellement plusieurs heures, voire même plusieurs jours à sortir de la coquille. Il ne sont pas coincés dedans ou trop faibles.

Sitôt sortis, les bébés tortues iront boire et de l’eau doit être disponible, pré-installée. Puis, au bout de 3 jours, il sortiront de l’espace de leur naissance et rejoindront le reste de l’enclos aménagé afin de grignoter des herbes fraîches comme le trèfle.

Notons que les tortues peuvent s’accoupler avec plusieurs mâles pendant la même saison et que certains accouplement n’aboutiront à de petits bébés tortues que quelques mois ou années plus tard. En effet, la femelle tortue est capable de garder le sperme du mâle pendant plusieurs mois, voire années, selon l’espèce.

Combien coûte une tortue ?

Le prix des tortues varie selon l’espèce. Les plus communes, comme les tortues Hermann ou les tortues grecques, valent entre 100 et 200 euros, voire 400 euros pour les femelles de taille importante.

Les autres espèces de tortues ont des prix variables en fonction de leur taille et leur poids. Les petites tortues des steppes se vendent à moins de 100 euros. Ce sont les espèces de tortues les moins chères.

Les tortues étoilées de Birmanie et les tortues rayonnées de Madagascar coûtent entre 1200 et 3000 euros. La tortue à tête jaune coûte quant à elle autour de 400 euros.

Adopter une tortue de terre en appartement

La tortue domestique et en captivité est le rêve de plus d’un passionné de reptiles. Mais cet animal sédentaire est-il pour autant adapté à ce genre de vie ?

Avoir une tortue en appartement est envisageable les 3 premières années de sa vie et un terrarium adapté est parfait pour elle.

Avec un grand balcon, il est possible d’aménager un enclos suffisant, mais rien ne sera aussi adéquat qu’un bout de terrain dans un jardin. C’est pourquoi il est préférable d’en avoir un pour adopter une tortue de terre. Cela est d’autant plus vrai pour les grosses tortues terrestres qui ont besoin d’espace.

En ce qui concerne l’aménagement du terrarium, la lampe UV doit être allumée en journée et éteinte la nuit.

Adopter une tortue de terre dans une maison avec jardin

La tortue doit pouvoir s’exposer au soleil 5-7 heures par jour environ. C’est donc la meilleure configuration qui puisse exister pour la tortue domestique, avec l’accès à un espace vers des plantes sauvages, trèfles, pissenlits qu’elle pourra manger quand bon lui semble.

Toutefois, la tortue a beau être lente et conciliante, elle est aussi une spécialiste de la fugue. Il faut veiller à ce qu’elle ne puisse pas quitter l’enclos ou le jardin en bouchant les sorties extérieures. Cela évitera également que des animaux entrent dans votre jardin et attaquent la tortue : rats, chiens et chats

Sachez également que la tortue creuse sous terre et grimpe également, son enclos doit donc être bien costaud, haut et profond si le reste du jardin n’est pas aménagé pour elle.

L’un des dangers est de se retrouver sur le dos, une terre parfaitement plate va être handicapante pour le reptile s’il se renverse. Avec un terrain en relief, cailloux, rochers, petits vallons, la tortue pourra se débrouiller et se remettre sur pattes.

S’occuper d’un bébé tortue

Ne laissez pas la tortue se promener seule à l’extérieur avant l’âge de deux ans. Les premières années d’une tortue domestique se passent dans le terrarium.

La tortue d’eau

La tortue d’eau est très heureuse dans un bassin, avec une belle petite plage sur laquelle elle se dorera volontiers au soleil.

A défaut, en appartement, la tortue aquatique se plaira dans un aquarium ou un terrarium offrant une profonde surface d’eau et un petit espace émergeant.

La difficulté chez les tortues aquatiques résidera dans la qualité de l’eau. Un système de filtrage de l’eau ou un renouvellement hebdomadaire garantira l’hygiène de l’habitat de votre tortue d’eau.

Loin des courants d’air et des changements de température, l’eau de l’aquarium de la tortue doit être maintenue autour de 28°. La lumière naturelle du soleil doit pouvoir atteindre la partie terrestre de l’aquarium. Toutefois, une lampe UV pourra bien évidemment pallier à cela.

Se procurer un aquarium pour sa tortue d’eau et recommandé par Tutokoman sur Amazon ici (en pensant aussi à la lampe UV).

Que mange une tortue d’eau ?

La nourriture spéciale pour la tortue aquatique est disponible en animalerie. Mais rien de mieux que des produits frais : insectes, vers, petits poissons, légumes… Que vous pouvez également proposer en complément.

La plupart des tortues d’eau sont carnivores mais il convient bien évidemment de prendre tous les renseignements nécessaires sur votre futur nouvel animal de compagnie. Si c’est le cas, elle appréciera la volaille crue et les crevettes crues !

Ma tortue d’eau est malade

La carapace de la tortue est un bon indicateur de sa santé. Des petites tâches indiquent un manque de calcium, une décoloration générale un problème d’eau chlorée ou une carence en vitamines et les champignons trahissent un déficit en lumière naturelle ou un trop plein d’humidité.

Des solutions sont disponibles en animalerie ou auprès d’un vétérinaire.

Reproduction des tortues d’eau

La reproduction des tortues d’eau est plus difficile que celle des tortues de terre. Les conditions optimales réunies sont un vaste espace très proche de leur milieu naturel.

L’accouplement est assez agressif comme chez les tortues de terre et intervient au début du printemps. Les tortues d’eau pondent et ne s’occupent plus du tout de leurs œufs, il convient donc de les récupérer rapidement et les mettre dans un incubateur.

La période d’incubation dépend de l’espèce : tortue alligator, tortue à cou rayé … Elle varie entre 50 et 100 jours. Les femelles pondent plusieurs fois par an et de nombreux œufs, plusieurs dizaines, qui écloront tous en même temps.

Acheter une tortue d’eau

Les tortues d’eau sont plus abordables que les tortues de terre. Certaines espèces coûtent une vingtaine d’euros et les prix oscillent autour de 50 euros. Les plus grosses et plus exotiques valent des milliers d’euros.

Vidéo tortue

Afin d’en savoir plus sur cet adorable animal, voici une vidéo documentaire C’est Pas Sorcier sur Youtube à propos de la tortue :