Trouver sa voie et changer sa vie (en 8 points utiles)

Comment trouver sa voie et changer sa vie ? Que faire de sa vie ? Dans un monde où l’on est dépassé par le surplus d’informations, choisir parmi les multiples possibilités qui s’offrent à nous peut être difficile. Comment s’assurer d’être sur le bon chemin dans un monde changeant ?

Ce sujet amène des questions philosophiques existentielles et fondamentales, il nous accompagne durant toute notre vie. Il n’est pas facile de trouver le job parfait de nos jours (surtout que nous ne connaissons pas tous les métiers de demain), mais il existe de nombreux outils pour s’aider.

Trouver le sens de sa vie est essentiel afin de s’épanouir et c’est pour cela qu’il existe tant de conseils là-dessus. De nombreux livres, vidéos, films et articles sont destinés à nous aider pour atteindre le bonheur.

On peut même facilement trouver une citation inspirante comme celle d’Antoine de Saint-Exupéry : “faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.”

Trouver sa voie peut tout changer, et nous allons aborder toutes les solutions qui vont vous aider à répondre à la question : quelle est la marche à suivre ?

Découvrez notre vidéo sur le sujet :

Pour quel métier suis-je fait ?

métier

Ne pas trouver sa voie professionnelle arrive à beaucoup de monde. Quel métier choisir ? Ce n’est pas évident de déterminer ce pour quoi on est fait, mais il est possible de trouver sa raison d’être.

Il faut juste se poser les bonnes questions, pour savoir qui on est et où on va. Pour cela, il existe plusieurs grands principes.

Lesquels ?

Nous vous avons fait une liste pour vous aider à vous orienter, avec des questions du livre Trouver son Ikigaï disponible ici.

Passez entre 5 et 10 minutes pour chaque question, afin de vous forcer à trouver toutes les réponses, pas seulement celles qui vous viennent à l’esprit tout de suite.

Ensuite, notez vos réponse, et à la fin de l’exercice, observez les différences et surtout les ressemblances. Ces dernières devront, pour la plupart, vous orientez vers votre futur métier :

Définir ce qui constitue votre histoire de vie, en 3 étapes : l’enfance, l’adolescence et la vie adulte.

Lorsque vous étiez enfant, que rêviez-vous de devenir ?

Aviez-vous des aptitudes, des talents déjà évidents lors de votre jeunesse ?

Quelles qualités possédez-vous ? Aidez vous d’une liste que vous pouvez trouver sur internet, si cela peut vous aider.

Quels domaines vous attirent ? Ceux-ci peuvent être très variés et toucher des sphères très différentes (vous pouvez tout à fait aimer l’informatique ET le jardinage).

Quelles sont les valeurs qui vous tiennent à cœur ? Faites-vous du bénévolat ?

Quelles sont vos passions ? Qu’est-ce que vous appréciez le plus ?

Quelles solutions avez-vous trouvées pour faire face aux difficultés que vous avez rencontré ?

Quelles compétences avez-vous développées par vos expériences de vie ?

Qu’est-ce qui capte votre attention ?

Quelles personnes vous inspirent dans la vie ?

Si vous aviez la certitude de réussir, qu’est-ce que vous entreprendriez immédiatement ?

Si vous appreniez qu’il ne vous reste que quelque temps à vivre, que feriez-vous?

Voici le principe de l’Ikigai, qui est le même que le concept du hérisson, mais avec un domaine supplémentaire. Il dit que, pour se sentir bien dans sa peau, il faut avoir un métier qui réunit toutes ces conditions.

Il convient d’aimer ce que l’on fait. C’est à dire trouver sa propre voie, et non pas celle qu’une autre personne aime : il faut que vous aimiez ce que vous faites, et cela vous donnera de la joie et de la motivation.

Faire quelque chose qui apporte de la valeur au monde. Si vous ne faites pas cela, vous aurez peut-être un sentiment de satisfaction, mais vous ne serez pas heureux, car vous risquez de vous sentir inutile à plu ou moins long terme.

Il faut pouvoir faire ce pour quoi l’on est doué et en tirer des revenus. Ce n’est pas tout d’aimer ce qu’on fait, d’être très fort dans notre domaine et que le monde ait besoin de cela. Il faut trouver sa voie ET la concrétiser, sinon, vous éprouverez du plaisir mais serez sans doute touché par la précarité.

Vous n’avez plus qu’à trouver quelque chose qui réunit tout cela, et vous avez trouvé votre voie pro !

Cependant, il est très difficile d’arriver à mélanger ces composantes pourtant nécessaires.

Pour cela, vous pouvez par exemple sacrifier une composante, et la combler avec autre chose dans votre vie.

Si vous faites un métier que vous adorez, dans lequel vous êtes bon, et qui gagne bien, mais qu’il n’apporte rien au monde, comment faire ? C’est simple : vous pouvez faire du bénévolat pendant votre temps libre (par exemple chez les scouts, aussi appelée l’école de la vie).

Vous réunirez donc les 4 composantes dans votre vie.

Si vous n’arrivez pas à vous faire payer mais que vous adorez votre métier (c’est ce qui arrive souvent lorsque l’on cherche à trouver sa voie artistique), vous pouvez faire fructifier votre argent à côté, lancer un business automatique, etc. tout en pouvant continuer votre job à côté !

Tout cela s’apprend, nous vous invitons à lire le livre La Semaine de 4 heures, qui est l’un des meilleurs livres sur le sujet, afin de prospérer heureux.

Lisez également le très bon livre Trouver Sa Voie de Gérard Rodach, disponible ici.

Comment réussir à se faire embaucher ?

Souvent, les entretiens d’embauche sont des environnements hostiles, et il faut savoir s’y préparer.

Durant un entretien, il faut parvenir à rester calme et apprendre à captiver son auditoire.

Pour cela, nous vous conseillons de pratiquer régulièrement la méditation, qui va vous aider à ne pas stresser et à rester concentré.

Vous pouvez aussi essayer l’autohypnose, pour vous aider à être focus.

Avoir de l’ambition

ambition

Il est très important d’avoir de l’ambition, même si c’est parfois mal vu dans certains pays.

Ce n’est pas seulement pour briller en société. Il faut savoir s’imposer dans la vie tout en restant soi-même et intègre, sans s’auto-saboter.

C’est particulièrement difficile, surtout quand on est surdoué à haut potentiel, mais c’est capital.

Si voulez progresser et sortir de votre zone de confort, vous pouvez aller sur ce site, qui est spécialisé dans la confiance en soi des personnes qui ne sont pas nées comme les autres.

Il est important de faire un métier qui répond à ses ambitions, pour augmenter son estime de soi et ne pas brider son amour-propre.

Trouver sa voie à l’adolescence

adolescence

Comment aider un jeune à trouver sa voie, après le collège ou le bac ? Il y a là aussi plusieurs possibilités, qui peuvent se recouper.

Tout d’abord, de façon évidente, il y a les tests d’orientation. Ceux-ci servent à déterminer vos intérêts professionnels, votre motivation, puis dans une dernière partie votre personnalité.

Un test d’orientation professionnelle très complet est disponible chez Studyrama. Il y en a d’autres, comme celui de Kledou, celui d’Orientation carrière et de l’Etudiant (ce dernier concerne le post-bac).

Il y a une multitude de tests différents. Nous vous conseillons d’en faire entre 2 et 5, afin de pouvoir avoir plusieurs sources pour là aussi recouper les informations, voir ce qui est dit dans tous les tests, ce qui a donc une grande chance de vous correspondre ou au contraire les domaines à éviter.

Si vous avez du temps avant de devoir choisir, nous vous conseillons de faire le test Studyrama plusieurs fois, car l’humain évolue constamment, et ses intérêts aussi.

Un coaching d’orientation scolaire est une bonne idée pour faire un bilan, mais il y a des erreurs à éviter (c’est aussi un investissement).

Ainsi, il convient de bien choisir son coach scolaire. En cherchant, vous allez trouver de vrais experts, qui sont formés et veulent réellement vous aider, mais aussi des personnes n’ayant aucune qualification et voulant juste se faire de l’argent. Nous vous recommandons donc de bien réfléchir à la personne à qui vous achetez les services.

Choisissez cette personne en regardant les avis des autres personnes que ce coach a déjà formée, et le mieux serait qu’une personne que vous connaissez soit déjà allé la voir.

Il faut aussi faire appel à un coach d’orientation neutre, c’est à dire qui ne travaille pas en partenariat avec des écoles de formation, dont il pourrait toucher des rémunérations.

Le coaching en ligne est de plus en plus populaire (car il est assez pratique de ne pas avoir à se déplacer), mais il faut faire attention toutefois : pour l’adolescent, se retrouver en face d’une personne inconnue derrière un écran peut être moins naturel et spontané.

Enfin, il faut aborder la question de l’orientation scolaire à long terme, et pas seulement à court terme. Souvent, nous voulons juste savoir dans quelle filière aller l’année suivante. C’est un choix qui n’est pas efficace, car on confond le but et le moyen.

Il ne faut pas oublier que la finalité est le métier, et qu’il y a plusieurs moyens de l’atteindre.

Trouver sa voie sur le tard

trouver sa voie

Il est très difficile de trouver sa voie et normal d’être un peu perdu, voire de s’y être pris un peu tard dans sa recherche (de nombreuses personnes n’ont pas encore trouvé leur voie à 30 ans ou même 40).

Tout le monde n’arrive pas à trouver sa voie à l’adolescence ou ses jeunes années d’adulte. Pour y remédier, vous pouvez bien sûr reprendre la concept d’Ikigai, il vous aidera à trouver un métier qui vous correspond.

Vous pouvez aussi vous inspirer de personnes qui l’ont déjà trouvé en les rencontrant, elles vous transmettront peut-être leur passion.

Il ne faut pas être effrayé par ce bouleversement, et vous pouvez faire une reconversion professionnelle à tout âge, surtout quand on a fait le bilan de sa vie, tout en vieillissant bien !

Les autres ne vont pas mal vous voir mais plutôt vous considérer comme une personne qui n’a pas peur d’évoluer et qui vit ses rêves.

Il n’est jamais trop tard, bon nombre de personnalités telles que Picasso ont réalisé leur meilleur travail quand elles avaient 80 ans !

Prendre une année sabbatique

Lorsque vous réalisez que vous êtes un peu perdu dans vos choix, vous avez toujours l’opportunité de prendre une année sabbatique, un congé d’un an aussi appelé « gap-year. »

C’est une année pendant laquelle vous arrêtez les études ou votre travail, et vous avez donc le temps de réfléchir encore une année sur votre orientation et d’autres voies à explorer potentiellement. Voilà l’occasion de faire le point sur sa vie, qu’importe son âge.

C’est une bonne solution lorsque vous ne savez pas du tout ce que vous voulez faire, car il vaut mieux s’arrêter un peu et choisir un chemin qui vous correspond vraiment plutôt que de s’orienter au hasard.

De plus, les années sabbatiques sont très valorisées, surtout si vous faites du bénévolat ou allez à l’étranger. Elles montrent que vous êtes ouvert d’esprit, autonome et vous serez sûrement bilingue à la fin !

La plupart des écoles/prépas post-bac prennent des élèves qui sortent de terminale OU qui ont pris une année de réflexion (tout en s’étant occupé pendant ce temps-là).

Trouver une idée de métier pour une reconversion

métier

Il arrive à énormément de personnes de ne pas s’épanouir dans leur premier métier. Elles se retrouvent dans un monde décevant, qui ne les aide pas à être heureux. Il faut à ce moment-là réorienter sa carrière sans perdre de temps.

Mais comment changer de vie après un burn-out et retrouver la confiance en soi ? Comment entamer un changement lorsque l’on a un quotidien surchargé, que l’on n’a pas un C.V. impressionnant ou que l’on est à la retraite ?

Pour cela, l’Ikigaï – cité plus haut dans cet article – va vraiment vous aider. Lorsque vous n’avez pas de diplôme, ce n’est pas un problème de nos jours, car du moment que vous avez des qualifications (et cela s’apprend très facilement sur Internet ou dans des livres), vous pouvez apporter de la valeur aux gens.

Par exemple, sans être surdiplômé (mais au moins formé), vous pouvez faire coach en développement personnel, vendre des formations (que vous créerez vous-même) pour aider d’autres personnes à s’améliorer sur quelque chose.

Et pour cela, pas besoin de beaucoup de temps : 30 minutes par jour suffisent, et vous monterez petit à petit votre entreprise. Une demi-heure par jour pendant 1 an représente plus de 180 heures !

Après avoir fait un burn-out ou une dépression, il faut juste vous faire suivre par un thérapeute. Celui-ci vous aidera à vivre après cet incident, dans de meilleures conditions, et pourra aussi vous aider à retrouver un métier qui ne vous épuise pas une nouvelle fois. Parfois, il faudra consulter plusieurs professionnels avant de trouver le meilleur pour vous.

Trouver sa voie spirituelle

Pour trouver sa voie spirituelle, vous pouvez vous aider d’un courant de pensée, spiritualité ou religion, qui a des valeurs proches des vôtres. Que ce soit la franc-maçonnerie, le catholicisme, l’épicurisme etc. Les possibilités sont nombreuses et votre vie peut changer radicalement.

Vous pouvez en mélanger plusieurs, tant qu’elles vous semblent justes, cohérentes entre elles et correspondant à vos idéaux.

Afin de vous aider, vous pouvez bien sûr chercher sur Internet, lire des livres sur le sujet, parler à des amis qui sont déjà dedans mais aussi aller voir des personnes spécialisées pour répondre à vos questions : un prêtre, imam, yogi.. La plupart sont très ouverts et ils répondront souvent à vos questions, même si vous remettez en cause leurs croyances.

Une fois que vous aurez trouvé, il vous suffira de calquer ces valeurs sur votre vie. Cela vous rendra plus heureux et vous aidera à apporter des choses positives au monde.

Attention toutefois à éviter d’être plus royaliste que le roi ou monomaniaque. Evitez le sectarisme tout en restant fier de vos croyances et idées.



Fleur de Bach

fleur de bach

Les fleurs de Bach sont des élixirs floraux utilisés en phytothérapie, qui permettent de soigner les maux à la fois spirituels et physiques.

La fleur de Bach n°36 Wild Oat (Folle Avoine) aide dans la quête pour trouver sa voie et vous pouvez l’avoir ici.

Vidéo trouver sa voie

Découvrez d’autres idées grâce à cette vidéo Youtube :

Infographie trouver sa voie

infographie trouver sa voie